May 26, 2018 / 4:59 PM / 4 months ago

Les Castrais l'ont fait

Au terme d’une fin de match à couper le souffle, ce sont bien les Castrais de Benjamin Urdapilleta qui iront à Paris (19-14). En prenant le match par le bon bout, c’est rapidement que le CO mène 10-0 après un essai de Vaipulu (8e) et le début du récital de l’ouvreur tarnais. Les Racingmen reviennent dans le match et passent 14 points à leurs adversaires grâce aux essais d’Imhoff (19e) et de Dupichot (25e, 10-14). Après deux nouvelles pénalités d’Urdapilleta, les Castrais tournent en tête à la pause (16-14). En deuxième période Urdapilleta inscrit trois nouveaux points pour porter le score à 19-14 (64e). Le match devient alors très tendu et les joueurs Ciel et Blancs ont plusieurs fois l’opportunité d’inscrire l’essai de la victoire, sans jamais parvenir à franchir la défense Castraise. Ils pourront regretter les deux essais refusés, à juste titre, après recours à la vidéo. À force de solidarité et de courage, le Castres Olympique retrouve le Stade de France pour la troisième fois en six ans. Leur finale de Top 14 se jouera contre Montpellier tombeur de Lyon hier soir.

Castres prend la direction du Stade de France en faisant tomber le Racing 92./Photo prise le 24 avril 2010/REUTERS/Bobby Yip
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below