March 4, 2018 / 1:38 PM / 8 months ago

Oyonnax enchaîne pour le maintien, le Stade Français s'incline à nouveau

A l'image de son équipe, l'expérimenté capitaine du Stade français, Sergio Parisse, a subi contre les Oyomens vainqueurs (33-27)/Photo prise le 12 mai 2017/REUTERS/Reuters Staff

Le match de la peur entre Oyonnax, dernier du top 14 et le Stade Français premier non relégable, a vu les joueurs de l’Ain l’emporter face aux Parisiens à domicile (33-27). Oyonnax a pris l’avantage dans le premier quart d’heure, bien aidés par l’indiscipline des stadistes. L’essai du troisième ligne Willem Alberts, transformé par Plisson, a permis aux Parisiens de passer devant (10-9). Mais les joueurs d’Adrien Buononato ont rapidement réagi inscrivant trois essais en dix minutes : Ikpekan (27’), Elliot (35’) et Botica (37’). Les Oyomens menaient alors de 18 points (28-10) avant de concéder un essai de pénalité. En deuxième période, Ikpekan a de nouveau creusé l’écart sur un magnifique essai (33-17). Les Parisiens Arias et O’Connor ont tour à tour profité d’une mêlée à 5 mètres, puis d’une pénalité provoquée par l’indiscipline des Oyomens pour trouver l’espace et relancer leur équipe à moins de 20 minutes de la fin. Le Stade a poussé en fin de match, mais la solidarité défensive de l’USO a tenu bon. Après leur belle victoire contre Clermont, les Oyomen (22 points) continuent sur leur lancée et reviennent à 4 points de Brive et à 6 points du Stade Français (28 points). A l’inverse, les stadistes sombrent avec ce cinquième revers de suite.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below