November 11, 2017 / 10:27 PM / 10 months ago

Les Blacks encore trop forts pour les Bleus

Malgré une seconde période de bien meilleur niveau, l’équipe de France s’est inclinée largement, ce samedi soir, au Stade de France face à la Nouvelle-Zélande (38-18) avec cinq essais pour les Champions du monde. Très rapidement, les Néo-Zélandais ont fait la différence dès l’entame du match face à des Français pris de vitesse par Dan Coles (9e) pour le premier essai. Naholo y allait aussi de son essai (22e) après un mouvement d’école. K.O. debouts, les joueurs de Guy Novès relevaient la tête peu avant le demi-heure de jeu avec l’essai de Teddy Thomas, bien initié par Bastareaud. Mais avant le retour aux vestiaires, les Blacks reprenaient de l’avance avec un troisième puis un quatrième essais par Crotty et Cane devant des Bleus amorphes. Au retour des vestiaires le match changeait alors complètement de physionomie avec la France enfin au niveau. Des temps forts en attaque, en conquête et dans l’intention, une pénalité de Belleau était alors rapidement complétée par un essai de pénalité en raison de la faute d’anti-jeu de Sonny Williams. Si les Bleus ont ensuite dominé et fait preuve de présence dans les 22 mètres adverses, ils n’ont su concrétiser. Ce n’était pas le cas de Naholo auteur d’un doublé pour le cinquième essai (80e) des Blacks sur un des rares temps fort des visiteurs en seconde période. Les Bleus de Novès ont parfaitement réagi mais sont encore loin de l’excellence.

Waisake Naholo plus rapide que les Bleus/Photo prise le 11 novembre 2017/REUTERS/GONZALO FUENTES
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below