October 1, 2017 / 3:48 PM / 8 months ago

Le Bayern de Sagnol ne se rassure pas

par Benjamin Pruniaux (iDalgo)

Duel aérien entre Lewandowski et Stark/Photo prise le 1 octobre 2017/REUTERS/AXEL SCHMIDT

Pour la première sortie du Bayern Munich depuis la claque reçue au Parc des Princes (0-3) et la fin de l’ère Carlo Ancelotti, une réaction était très attendue. Et cette réaction n’a pas eu lieu ou alors pas totalement puisque les Bavarois ont été contraints au nul à Berlin contre le Herta (2-2). Pourtant tout avait bien commencé pour le Champion d’Allemagne et les choix forts de Willy Sagnol, entraineur intérimaire, avaient porté leurs fruits avec l’ouverture du score de Matts Hummels dès la 10e minute de jeu sur une passe de Jérôme Boateng. Les deux défenseurs centraux, absents des choix d’Ancelotti à Paris, unis pour le premier but comme un symbole. Franck Ribéry et Arjen Robben étaient également titulaires, comme pour assurer la paix du vestiaire. Le Bayern a même mené 2-0 lorsque au retour des vestiaires, Robert Lewandowski doublait la mise sur une passe de Corentin Tolisso (49’). Mais en moins de 10 minutes seulement cette avance s’était envolée avec les buts de Duda et Kalou (51’ et 57’). Ce Bayern n’est pas guéri et compte 5 points de retard sur Dortmund.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below