May 22, 2017 / 8:41 AM / a year ago

Lundqvist envoie la Suède sur le toit du monde

par Alfred Rey (iDalgo)

La Suède exulte après sa victoire en finale /Photo prise le 21 mai 2017/REUTERS/Grigory Dukor

Après une finale tendue et serrée, les Suédois deviennent champions du monde devant le Canada (2-1 t.a.b), qui cède donc sa couronne à Cologne. A la fin du premier tiers temps, le score n’a pas bougé (0-0). La formation suèdoise est bien organisée et empêche les Canadiens de dérouler leur jeu. La lumière va venir de Marcus Krüger juste avant la pause, qui donne l’avantage à son équipe, pourtant en infériorité numérique (0-1, 40ème). Piqué, le Canada va réagir grâce à Ryan O’Reilly (1-1 42ème). S’en suivra de nombreuses occasions de buts jusqu’à la fin des prolongations, toutes repoussées par les deux gardiens qui ont réalisé environ 40 arrêts chacun durant cette finale. Pendant le séance de tirs au but, Lundqvist sera impériale à l’inverse de son homologue canadien qui cèdera par deux fois... l’équipe au trois couronnes peut exulter.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below