April 9, 2017 / 12:51 PM / a year ago

Le Racing a joué avec le feu béarnais

par Thomas Guerard (iDalgo)

Pau a frôlé l'exploit/Photo prise le 24 avril 2010/REUTERS/� Bobby Yip / Reuters

Le Racing s’est fait peur lors de la 23e journée du Top 14, avec une précieuse victoire contre Pau (34-32). Longtemps dominateur, le Racing menait largement avec le bonus offensif à la pause après avoir inscrit trois essais en première période. Si Lespiaucq-Brettes avait inscrit le premier essai de Pau juste avant la mi-temps pour relancer son équipe, le quatrième essai de Chavancy semblait sonné le glas des Béarnais, alors menés 34-8 à la 50e minute. Mais les Palois ont sonné la révolte et inscrit quatre essais dans les 20 dernières minutes pour coller un 24-0 aux Racingmens et échouer finalement à deux petits points. Pau repart quand même avec le bonus défensif, mais réalise une mauvaise opération au classement face à un concurrent direct dans une course au Top 6 plus serrée que jamais. Le Racing remonte à la cinquième, ex-aequo avec Castres (4e) avec 53 points, tout comme Pau (6e) et Toulon (7e), provisoirement éjecté du Top 6 ! Quatre équipes à 53 points, et Brive reste en course après son exploit à Clermont avec 52 points, donc un petit point de retard sur tout ce monde. Le money-time est lancé !

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below