February 26, 2017 / 5:20 PM / a year ago

La Rose souffre mais passe en force contre l'Italie

par Benjamin Pruniaux (iDalgo)

Elliot Daly en action contre l'Italie/Photo prise le 26 février 2017/REUTERS/Henry Browne

Et de 17 pour le XV d’Angleterre. En s’imposant logiquement à Twickenham contre l’Italie (36-15), l’équipe d’Eddie Jones a remporté son 17e succès consécutif et a repris la tête du Tournoi des VI Nations avec une victoire bonifiée grâce à six essais marqués. Mais le succès fut bien plus compliqué à obtenir que ne le dit cette victoire de 21 points. Jusqu’à la 69e minutes les Transalpins n’étaient qu’a 2 points de tenants du Tournoi avec 3 essais marqués contre deux aux Azzurri. Les dix dernières minutes furent terribles pour l’Italie, cuite physiquement, qui s’inclinait trois fois derrière sa ligne. Pourtant à la pause, l’Italie menait 10-5 grâce à un essai de Venditti contre un de Cole et surtout en posant un véritable problème tactique à son adversaire. Les joueurs de Conor O’Shea ne contestaient pas du tout les ballons dans les zones de ruck et donc ne formaient pas de ruck, enlevant la réalité de toute ligne de hors-jeu. Un coup de poker qui ne durera vraiment qu’une mi-temps avant que la machine anglaise ne tourne mieux. Au retour des vestiaires, Care (44e) et Daly (47e) remettaient les Anglais dans le bon sens mais l’essai de Campagnaro (60e) réveillait l’Italie, revenue à deux points (17-15). Dans les dix dernières minutes, Nowell, par deux fois, puis Te’o donnaient une ampleur difficile à ce résultat.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below