February 4, 2017 / 6:58 PM / 2 years ago

Une belle équipe de France tombe à Twickenham

Âpre bataille lors du Crunch/Photo prise le 4 février 2017/REUTERS/Stefan Wermuth

Pour son entrée dans le Tournoi 2017, les Bleus se voyaient confrontés à leur plus grand défi en se déplaçant en Angleterre face au tenant du Grand Chelem. Les hommes de Guy Novès ont échoué en s’inclinant 19-16 grâce à un essai transformé de Te’o à la 71e. C’est l’équipe de France qui avait jusqu’ici fait la course en tête la plupart du temps dans ce match même si les deux formations se retrouvaient dos à dos à la pause (9-9). Owen Farrell répondant au pied à la précision de Camille Lopez. L’essai de Rabat Slimani à la 60e minute venait conclure une belle période française avec un mouvement des avants. Les changements d’Eddie Jones, le sélectionneur de la Rose, allaient alors tout changer. Des modifications judicieuses comme le passage d’Itoje en deuxième ligne et l’injection de sang frais, qui ont donné un dilemme à des Bleus plus émoussés. Les Français se consoleront difficilement avec le bonus défensif, nouveauté de ce Tournoi, et l’élection de Louis Picamoles comme homme du match mais ont montré de belles choses, du sérieux, de la volonté de jouer. Le demi de mêlée de Bordeaux, Baptiste Serin, a parfaitement distribué le jeu pour une toute première cap dans ce contexte particulier du Crunch. Comme en novembre pour les tests, les Bleus perdent mais de très peu face aux meilleures nations du monde. De quoi faire mieux que les places de 4e (au plus) du Tournoi lors des 5 dernières années.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below