September 2, 2016 / 3:57 PM / 2 years ago

Valerio Conti en solitaire à Urdax-Dantxarinea

par Etienne Comte (iDalgo)

Victoire de Conti en terre basque/Photo prise le 25 juillet 2015/REUTERS/� Stefano Rellandini / Reuters

Une échappée dans l’échappée, c’est ce qui a permis à Valerio Conti de décrocher la première victoire de l’équipe Lampre sur ce Tour d’Espagne 2016. Le coureur italien remporte la plus longue étape de cette édition entre Bilbao et Urdax-Dantxarinea (213 km). A la veille d’une étape qui s’annonce dantesque, le peloton n’a pas daigné mener la chasse et a laissé un groupe de douze hommes prendre près d’une demi-heure d’avance. Parmi les fuyards, les attaques ont fusé dans les 30 derniers kilomètres, jusqu’à ce que le Romain ne fausse définitivement compagnie à ses rivaux pour s’offrir une première victoire sur un grand tour.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below