August 7, 2016 / 8:57 AM / 2 years ago

Hosszu et l'Australie, l'or et les records

par Alexandre Pengloan (iDalgo)

Katinka Hosszu a remporté le premier titre olympique de sa carrière à Rio./Photo prise le 7 août 2016/REUTERS/DOMINIC EBENBICHLER

Katinka Hosszu tient enfin son Graal. Après avoir amassé une collection impressionnante de médailles dans tous les championnats majeurs, la Hongroise a décroché, dans la nuit de samedi à dimanche à Rio, la dernière breloque qui manquait à sa formidable carrière : l’or olympique. Passée à côté de son sujet il y a quatre ans à Londres, la nageuse de 27 ans a, cette fois, assumé son statut. Et de quelle manière ! Après avoir frôlé le record du monde en séries, l’”Iron Lady” a pulvérisé de deux secondes en finale la meilleure marque de tous les temps du 400 mètres 4 nages (4’26”38). Elle monte sur la plus haute marche d’un podium complété par l’Américaine Madeline Dirado et l’Espagnole Miereia Belmonte. La session a été prolifique dans le bassin carioca puisqu’un autre record du monde a été battu en clôture de soirée. Sur le relais 4 x 100m féminin, les Australiennes ont amélioré leur propre chrono (3’30”65) pour se parer du plus beau métal, devançant sur la ligne les Etats-Unis de Katie Ledecky et le Canada. La France a pris la 7e place de cette finale très relevée.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below