May 22, 2016 / 2:47 PM / 2 years ago

Colomiers et Aurillac s’offrent une place en barrages

par Barthélémy Philippe (iDalgo)

Colomiers et Aurillac peuvent rêver du Top 14./Photo prise le 24 avril 2010/REUTERS/� Bobby Yip / Reuters

Comme il fallait s’y attendre, la trentième et ultime journée de la phase régulière de Pro D2 a été riche en émotions. Grâce à son succès à domicile face au Biarritz Olympique (24-16), Aurillac a décroché sa qualification pour les demi-finales d’accession au Top 14. Les Cantaliens, qui achèvent la saison à la troisième place, auront l’avantage du terrain face au Stade Montois, finalement quatrième suite à son ultime revers à Bayonne (17-23). De son côté, l’Aviron a définitivement sécurisé sa place de dauphin du LOU - vainqueur d’Albi à domicile - et recevra en demi-finales. A la surprise générale, c’est Colomiers qui a décroché son ticket pour venir affronter Bayonne au stade Jean-Dauger. Vainqueurs à Carcassonne (15-20), les Columérins se sont qualifiés in extremis pour les barrages, aux dépens de Perpignan (battu à Dax) et Béziers (vainqueur à Montauban), qui évolueront encore en Pro D2 la saison prochaine. En bas de tableau, Aix-en-Provence s’est imposé d’une courte tête contre Narbonne (19-18). Insuffisant pour éviter la relégation en Fédérale 1, puisque le concurrent Dax a définitivement assuré son maintien, en disposant de Perpignan (20-7). Enfin, Bourgoin a écrasé Tarbes (50-19) dans un match dénué d’enjeu pour les deux formations.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below