May 22, 2016 / 1:52 PM / 2 years ago

Benoît Paire et Nick Kyrgios au deuxième tour

par Barthélémy Philippe (iDalgo)

Entrée en lice difficile, pour Benoît Paire./Photo prise le 22 mai 2016/REUTERS/JACKY NAEGELEN

Ce dimanche en fin de matinée, le tableau final de Roland-Garros 2016 s’est ouvert sous un ciel parsemé d’averses. Pour son entrée en lice Porte d’Auteuil, le Français Benoît Paire, tête de série n°19, est difficilement passé entre les gouttes face au qualifié moldave Radu Albot, 137e mondial. Malgré un premier set rondement mené (6-2), l’Avignonnais a dû batailler pendant cinq manches pour décrocher sa qualification au deuxième tour (6-2, 4-6, 6-4, 1-6, 6-4, en 2h59). Il retrouvera le Russe Teymuraz Gabashvili, facile vainqueur de l’Américain Donald Young en trois manches (7-6, 6-2, 6-3). Seul membre du top 20 engagé dimanche en début d’après-midi, l’Australien Nick Kyrgios (n°17) a fait respecter son rang face au qualifié italien Marco Cecchinato (7-6 [6], 7-6 [6], 6-4), qui lui a pourtant opposé une belle résistance dans les deux premières manches. Kyrgios bénéficiera d’un deuxième tour accessible face au Néerlandais Igor Sijsling - classé au 123e rang mondial - qui s’est qualifié aux dépens du Roumain Adrian Ungur. Enfin, le Russe Andrey Kuznetsov a facilement dominé son adversaire allemand Benjamin Becker (6-2, 6-2, 6-4). Au deuxième tour, il pourrait affronter le Japonais Kei Nishikori, sixième joueur mondial, à condition que celui-ci dispose de l’Italien Simone Bolelli, pour son entrée en lice.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below