February 7, 2016 / 11:10 AM / 2 years ago

Le récital de Carlo Janka

par Barthélémy Philippe (iDalgo)

Première victoire de la saison pour le Suisse Carlo Janka./Photo prise le 30 janvier 2016/REUTERS/MICHAEL DALDER

Après une période difficile due à des problèmes dorsaux récurrents, le vainqueur du gros globe de cristal 2010 semble de retour à son meilleur niveau. Dimanche matin, le Suisse Carlo Janka a écrasé la concurrence lors du Super-G de Jeongseon, en Corée du Sud. Impressionnant de facilité sur la piste qui accueillera les épreuves des jeux Olympiques d’hiver 2018, il a repoussé l’Italien Christof Innerhofer, deuxième, à 82/100e et l’Autrichien Vincent Kriechmayr, troisième, à plus d’une seconde (1’’6). Déjà placé sur la descente à Kitzbühel (3e), Janka décroche son premier bouquet de l’hiver. Il occupe désormais le septième rang au classement de la Coupe du monde, derrière Adrien Théaux. Seulement 16e sur la neige coréenne, le leader de la vitesse tricolore a manqué sa course. Même déception pour Guillermo Fayed et Johan Clarey, disqualifiés. Heureusement pour le Team France, la jeunesse a brillé : dossard 39 au départ, Blaise Giezendanner a décroché le premier Top 10 de sa carrière (8e à 1’’40) devant son compatriote Valentin Giraud-Moine (12e à 1’’62). Une grosses satisfaction pour les deux espoirs, qui contraste avec la tristesse de Maxence Muzaton : le jeune Plagnard s’est blessé au genou gauche sur une lourde chute à la réception d’un saut. La suite de sa saison est compromise.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below