February 6, 2016 / 9:04 AM / 2 years ago

Katusha sous le coup d'une suspension

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Luca Paolini avait été pris par la patrouille lors du dernier Tour de France/Photo prise le 9 juillet 2015/REUTERS/� Benoit Tessier / Reuters

L’équipe Katusha risque jusqu’à 15 jours de suspension après la révélation, par l’UCI du contrôle positif de l’un de ses coureurs, Eduard Vorganov, vendredi soir. Suspendu provisoirement pour une prise interdite de Meldonium, le coureur russe de 33 ans met son équipe dans l’embarras. La formation cycliste avait déjà alimenté l’actualité du dopage lors du dernier Tour de France lorsque Luca Paolini avait été contrôlé positif à la cocaïne. Or, ainsi que le stipule le règlement, un deuxième contrôle positif en moins de douze mois pour une seule et même équipe peut valoir à cette dernière une suspension allant de 15 à 45 jours. Les dirigeants de l’équipe Katusha ont rapidement réagi à l’annonce de l’Union Cycliste Internationale à travers un communiqué qui confirme la suspension de leur coureur et rappelle également les engagements de leur formation dans la lutte contre le dopage.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below