July 22, 2015 / 3:41 PM / in 3 years

Geschke, la surprise du chef

Simon Geschke a remporté en solitaire la première étape des Alpes./Photo prise le 22 juillet 2015/REUTERS/BENOIT TESSIER

On ne l’attendait pas forcément à pareille fête. Et pourtant, Simon Geschke (Giant-Alpecin), au terme d’un joli numéro, a surpris la concurrence pour remporter, en solitaire, la 17e étape du Tour de France 2015 qui se disputait mercredi entre Digne-les-Bains et Pra Loup (161 km). L’Allemand, parti de loin, est parvenu à résister à Andrew Talansky (Cannondale-Garmin) et Rigoberto Uran (Etixx-Quick Step) dans l’ascension finale. A 29 ans, il signe là, évidemment, la plus belle victoire de sa carrière. Thibaut Pinot termine à la 4e place de l’étape et pourra, encore une fois, nourrir de sérieux regrets. Alors qu’il était parti à l’abordage dans le col d’Allos et revenait à vive allure sur Geschke, le Français de la FDJ a chuté dans la descente et a paru tétanisé par la suite. Du côté des leaders, Christopher Froome a parfaitement négocié cette première journée alpestre, contenant sans difficulté les timides attaques de Vincenzo Nibali et Nairo Quintana. La lutte pour le podium, par contre, a été chamboulée par l’abandon de Tejay van Garderen (malade) et la chute d’Alberto Contador qui a perdu du temps à l’arrivée. Alejandro Valverde en profite pour s’immiscer au troisième rang, avec plus de deux minutes sur Geraint Thomas, désormais 4e.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below