4 juin 2012 / 14:32 / il y a 5 ans

Une corrida, sinon rien !

MADRID (Reuters) - A l‘heure où l‘Espagne connait un taux de chômage record, les habitants d‘un village de l‘ouest du pays estiment que la corrida passe avant la création d‘emplois.

<p>Les habitants de Guijo de Galisteo, un village d'Estremadure, dans l'ouest de l'Espagne, ont approuv&eacute; dimanche par r&eacute;f&eacute;rendum le maintien en l'&eacute;tat du budget consacr&eacute; &agrave; la tauromachie et autres festivit&eacute;s, rejetant la proposition de consacrer la moiti&eacute; de cette somme &agrave; la cr&eacute;ation d'emplois. /Photo prise le 3 juin 2012/REUTERS/Jos&eacute; Manuel Ribeiro</p>

Les habitants de Guijo de Galisteo ont approuvé dimanche par référendum le maintien en l’état du budget consacré à la tauromachie et autres festivités, rejetant la proposition de consacrer la moitié de cette somme à la création d‘emplois.

D‘après la presse locale, 242 villageois sur les 1.764 habitants de ce bourg d‘Estrémadure ont voté pour la corrida. Ils n‘ont été que 181 à approuver le transfert de 15.000 euros à la lutte contre le chômage via le financement de contrats à durée déterminée.

Julien Toyer, Claude Chendjou pour le service français, édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below