May 21, 2012 / 11:29 AM / 6 years ago

Pour Louis Nicollin, une crête aux couleurs de Montpellier

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - Louis Nicollin, président du Montpellier Hérault Sport Club sacré champion de France de Ligue 1 pour la première fois de son histoire, a tenu sa promesse de passer par la case coiffeur pour se faire tailler une crête en cas de titre.

Louis Nicollin, président du Montpellier Hérault Sport Club sacré champion de France de Ligue 1 pour la première fois de son histoire, a tenu sa promesse de passer par la case coiffeur pour se faire tailler une crête teintée aux couleurs du club héraultais en cas de titre. /Photo prise le 21 mai 2012/REUTERS/Pascal Parrot

Lundi matin, à proximité du siège du club, au domaine de Grammont, il a fait venir son coiffeur, qui lui a fait une crête teintée aux couleurs du club héraultais, orange et bleu.

“Laissez passer le play-boy”, a lancé Louis Nicollin en sortant du Bistrot de Grammont, restaurant qui lui appartient et où il a fait procéder à l’opération.

Son coiffeur personnel, Didier Montalba, a apporté quelques précisions sur le “relooking” de l’emblématique président montpelliérain. “Loulou a horreur des cheveux courts, on n’a pas trop coupé les cheveux, on a juste un peu coiffé”, a-t-il dit.

Selon les informations communiquées par Didier Montalba, la teinture tiendrait difficilement la pluie. Or, de la pluie était annoncée lors des festivités qui étaient prévues en fin d’après-midi à Montpellier pour la remise du trophée.

Dimitri Moulins, édité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below