April 16, 2011 / 8:33 AM / 8 years ago

Un timbre à l'effigie de la Statue de la Liberté... ou de Vegas

La poste américaine a imprimé à trois milliards d'exemplaires un nouveau timbre à l'effigie de la Statue de la Liberté mais un collectionneur a signalé que l'illustration représentait en fait une réplique du célèbre monument new-yorkais en fibre de verre et polystyrène expansé érigée devant un hôtel-casino de Las Vegas. /Photo prise le 15 avril 2011/REUTERS/Hyungwon Kang

NEW YORK (Reuters) - Après avoir imprimé à trois milliards d’exemplaires un nouveau timbre à l’effigie de la Statue de la Liberté, la poste américaine a reçu une étrange question de la part d’un collectionneur.

Cet homme voulait savoir si la poste américaine avait volontairement choisi de ne pas illustrer son timbre avec une photo de la statue new-yorkaise, mais avec celle d’une réplique bien moins prestigieuse en fibre de verre et polystyrène expansé érigée devant un hôtel-casino de Las Vegas.

“Nous regrettons évidemment d’avoir commis cette erreur”, a déclaré Roy Betts, porte-parole de l’United States Postal Service, qui a dû admettre vendredi cette fâcheuse confusion.

A l’inverse, MGM Resorts International, qui possède l’hôtel de Las Vegas, s’est réjoui de l’erreur. “Nous pensions tout que le Post Office rendait simplement hommage à une grande institution américaine alors qu’il en célébrait en fait deux - la Statue de la Liberté et Las Vegas - via un seul et même timbre”, a réagi Yvette Monet, porte-parole du groupe hôtelier.

Jonathan Allen; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below