June 5, 2010 / 8:33 AM / in 8 years

Un président tout sauf "bling-bling"

MONTEVIDEO (Reuters) - Le président uruguayen, l’ancien guérillero José Mujica, ne mentionne dans sa déclaration officielle de patrimoine qu’une Volkswagen Coccinelle de 1987, d’une valeur de 1.600 euros.

Le président uruguayen, l'ancien guérillero José Mujica, ne mentionne dans sa déclaration officielle de patrimoine qu'une Volkswagen Coccinelle de 1987, d'une valeur de 1.600 euros. Mujica ajoute qu'il n'a ni dette, ni économies. /Photo prise le 1er mars 2010/REUTERS/Carlos Pazos

Mujica, 75 ans, qui a pris ses fonctions début mars, ajoute qu’il n’a ni dette, ni économies.

Comme chef de l’Etat, il perçoit l’équivalent de 9.800 euros mensuels, qu’il reverse en majeure partie à la coalition au pouvoir et à un programme immobilier public.

Il a refusé de s’installer dans la résidence présidentielle, préférant rester dans la maison que possède sa femme, qui est sénatrice, dans la banlieue de Montevideo.

Réputé pour son franc-parler qui séduit la classe ouvrière, Mujica a passé 14 ans en prison pour avoir appartenu aux Tupamaros, un mouvement à l’origine de vols, d’enlèvements politiques et d’attaques à la bombe dans les années 1960 et 1970.

Conrado Hornos, Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below