January 18, 2010 / 8:43 PM / 9 years ago

La communauté urbaine de Marseille condamnée pour une crotte

Une femme a fait condamner la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) après avoir glissé sur une crotte de chien dans une rue du centre ville de Marseille. Agée de 66 ans, elle s'est fracturée la cheville le 21 janvier 2001. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

MARSEILLE (Reuters) - Une femme a fait condamner la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) après avoir glissé sur une crotte de chien dans une rue du centre ville de Marseille, apprend-on de source judiciaire.

Agée de 66 ans, elle s’est fracturée la cheville le 21 janvier 2001.

La cour administrative d’appel de Marseille a estimé que la collectivité chargée de la propreté des rues marseillaises n’avait pas rempli sa mission pour la “sécurité des piétons” en ne procédant pas à l’entretien du lieu de la chute, décrit comme un “endroit habituellement souillé”.

Un expert doit évaluer le préjudice corporel subi par la victime.

Jean-François Rosnoblet, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below