6 mai 2009 / 16:10 / dans 9 ans

Un ministre ukrainien en cellule de dégrisement à l'aéroport

BERLIN (Reuters) - Passablement éméché, le ministre ukrainien de l‘Intérieur Iouri Loutsenko, a passé plusieurs heures au commissariat de police de l‘aéroport de Francfort après avoir été empêché d‘embarquer, rapporte la police.

<p>Passablement &eacute;m&eacute;ch&eacute;, le ministre ukrainien de l'Int&eacute;rieur Iouri Loutsenko, a pass&eacute; plusieurs heures au commissariat de police de l'a&eacute;roport de Francfort apr&egrave;s avoir &eacute;t&eacute; emp&ecirc;ch&eacute; d'embarquer. /Photo d'archives/REUTERS/Konstantin Chernichkin</p>

Des responsables de l‘aéroport ont constaté que Loutsenko et son fils de 19 ans, qui voyageaient ensemble, étaient complètement saouls et leur ont alors interdit de monter dans un avion à destination de Séoul.

Furieux, les deux hommes ont alors crié et violemment jeté leurs téléphones portables. Quatre policiers ont été blessés dans l‘incident.

A Kiev, le ministère d‘Intérieur a nié un quelconque incident mais admis que Loutsenko avait manqué son avion et rejoint Séoul le lendemain.

Le président Victor Iouchtchenko a quant à lui ordonné l‘ouverture d‘une enquête sur l‘incident impliquant l‘un de ses anciens proches et figure de la “Révolution orange” de 2004.

Jacob Comenetz, version française Mathilde Gardin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below