1 octobre 2008 / 15:20 / il y a 9 ans

Des choristes grincheux font un tabac en Allemagne

BERLIN (Reuters) - Une chorale composée d‘amateurs s‘amusant à singer les ronchonnements de tous les jours des Allemands fait un tabac outre-Rhin, où le dénigrement est un sport national.

Cette troupe de 140 musiciens et choristes basée à Cologne sillonne le pays pour dénoncer en chantant les petits et grands tracas de la vie quotidienne - météo pourrie, politiciens véreux, maris infidèles, etc.

Ce choeur des lamentations, comme l‘a baptisé la presse, se produit dans les gares et dans les centre-villes. Il s‘est même offert le luxe d‘une représentation unique donnée à guichets fermés à la Philarmonique de Cologne.

L‘idée est née en fait à Birmingham (Angleterre) lorsqu‘un groupe de musiciens râleurs d‘origine finlandaise a constitué le premier ensemble du genre en 2005.

“Par rapport au reste de l‘Europe, notamment méditerranéenne, les Allemands ont une propension exceptionnelle à maugréer et à ronchonner”, assure un professeur de psychologie de l‘Université libre de Berlin, Dertlev Liepmann.

“Quelle meilleure soupape pour libérer nos frustrations ?”, se félicite pour sa part l‘hebdomadaire Stern. “Tout le monde en Allemagne adore se plaindre”.

Josie Cox, version française Jean-Loup Fievet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below