for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Insolite

!TEST!Avec le coronavirus, Deutsche Bank compte fermer 20% de ses agences en Allemagne

Deutsche Bank prévoit de fermer 20% de ses agences en Allemagne "aussi rapidement que possible" pour tirer parti des changements d'habitude de ses clients pendant la crise du coronavirus, au-delà de ses efforts de réduction des coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank prévoit de fermer 20% de ses agences en Allemagne “aussi rapidement que possible” pour tirer parti des changements d’habitude de ses clients pendant la crise du coronavirus, au-delà de ses efforts de réduction des coûts, a dit à Reuters le responsable de son activité de banque de détail dans le pays.

Philipp Gossow a précisé que cette réduction d’environ 500 à 400 du nombre d’agences en Allemagne concernerait essentiellement les centres urbains.

Ces fermetures sont décidées alors que Deutsche Bank est déjà engagée depuis 2019 dans une vaste réorganisation de ses activités internationales après des années de pertes.

Les banques en Allemagne disposent traditionnellement de plus d’agences que dans d’autres pays d’Europe comme les Pays-Bas ou la Grande-Bretagne, où la clientèle est moins réticente à l’utilisation des outils numériques pour la gestion de leurs comptes.

Avec la crise du coronavirus et les confinements de population, les banques à travers l’Europe ont engagé une réflexion sur leur présence géographique avec les agences.

Commerzbank, deuxième banque d’Allemagne derrière Deutsche Bank, a récemment annoncé la fermeture de 200 de son millier d’agences. Elle a prévenu qu’elle pourrait en fermer des centaines d’autres.

“Le coronavirus a accentué l’évolution de la demande envers les services de conseil et l’activité de détail”, a dit Philipp Gossow.

“Même les clients qui auparavant n’étaient pas très à l’aise avec la banque en ligne effectuent désormais beaucoup de transactions bancaires de base de chez eux, sur leur ordinateur ou leur iPad”, a-t-il ajouté.

Des opérations plus complexes de conseil se déroulent désormais de plus en plus par téléphone ou entretien vidéo, a poursuivi Philipp Gossow, annonçant que Deutsche Bank allait investir dans le développement de ces services pour un montant qu’il n’a pas précisé.

version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up