June 2, 2020 / 8:47 AM / 2 months ago

TEST!Hong Kong-Lam dénonce le double langage de gouvernements étrangers

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a accusé les gouvernements étrangers de double langage dans leurs réactions sur le projet de la Chine de durcir la législation sur la sécurité du territoire semi-autonome, mettant en avant les manifestations violentes qui secouent les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Tyrone Siu

HONG KONG (Reuters) - La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a accusé les gouvernements étrangers de double langage dans leurs réactions sur le projet de la Chine de durcir la législation sur la sécurité du territoire semi-autonome, mettant en avant les manifestations violentes qui secouent les Etats-Unis.

S’exprimant pour la première fois après que le président américain Donald Trump a annoncé vendredi que son administration allait révoquer le statut spécial accordé par les Etats-Unis à Hong Kong, la dirigeante a prévenu que les pays menaçant d’actions contre l’ex-colonie britannique pourraient nuire à leurs propres intérêts.

“Ils sont très préoccupés par leur sécurité nationale, mais la nôtre (...) Ils la regardent à travers des lunettes teintées”, a-t-elle dit lors d’une conférence de presse hebdomadaire.

“Aux Etats-Unis, nous voyons les émeutes être gérées par les gouvernements locaux, contrairement à la position qu’ils ont adoptée lorsque des émeutes similaires se sont produites à Hong Kong l’an dernier”, a ajouté Lam.

Clare Jim; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below