13 juin 2008 / 08:39 / dans 9 ans

L'Arizona lutte contre les moustiques des piscines abandonnées

par Tim Gaynor

<p>L'Etat am&eacute;ricain d'Arizona intensifie sa campagne de lutte contre les moustiques, confront&eacute; &agrave; une prolif&eacute;ration de ces insectes dans les piscines de maisons d&eacute;sert&eacute;es en raison de la crise du cr&eacute;dit immobilier. Craignant une &eacute;pid&eacute;mie de fi&egrave;vre, les autorit&eacute;s installent dans ces piscines &agrave; l'eau croupie des populations de petits poissons, particuli&egrave;rement friands de larves de moustiques. /Photo prise le 11 juin 2008/REUTERS/Jeff Topping</p>

PHOENIX, Arizona (Reuters) - L‘Etat américain d‘Arizona intensifie sa campagne de lutte contre les moustiques, confronté à une prolifération de ces insectes dans les piscines de maisons désertées en raison de la crise du crédit immobilier.

Craignant une épidémie de fièvre du Nil occidental (West Nile virus), les autorités installent dans ces piscines à l‘eau croupie des populations de petits poissons, particulièrement friands de larves de moustiques.

Les services sanitaires du comté de Maricopa, qui englobe Phoenix et ses environs, élèvent à cet effet plusieurs milliers d‘alevins, qui sont offerts aux habitants et aux municipalités des villes du comté.

Dans cette région désertique, on compte des dizaines de milliers de piscines mais aussi l‘un des taux de saisie les plus élevés des Etats-Unis depuis le début de la crise.

“Les piscines abandonnées deviennent de véritables petits marais stagnants où les moustiques prolifèrent au beau milieu des quartiers résidentiels”, a déclaré John Townsend, en charge des questions sanitaires dans le comté.

“Maintenir les populations de moustiques à un niveau bas est une importante question de santé, et les poissons sont très efficaces pour cela.”

La fièvre du Nil occidental est apparue aux Etats-Unis à la fin des années 1990, et est désormais endémique dans le comté de Maricopa. Les cas les plus graves peuvent provoquer tremblements, paralysie, voire être mortels.

PLUS EFFICACE QUE LES PESTICIDES

Lors des trois premiers mois de 2008, 17.214 domiciles du comté ont été saisis, soit trois fois plus que lors de la même période l‘année précédente, selon le site internet immobilier RealtyStore.com.

De plus, selon les autorités, un nombre indéterminé de foyers ont été abandonnés par leurs propriétaires, qui tentaient ainsi d’échapper à leur endettement.

Alors que de plus en plus de piscines laissées à l‘abandon étaient signalées, un programme d’élevage de 40.000 poissons, dans des bassins du zoo de Phoenix, a été lancé cette année, a déclaré Townsend.

De l‘avis de plusieurs municipalités confrontée à un nombre croissant de piscines remplies d‘eau croupie, cette solution remplace avantageusement les pesticides et produits chimiques.

“Le chlore n‘est pas très efficace, le soleil le dégrade en quelques jours et nous devons revenir pour traiter à nouveau la piscine”, a expliqué Daniel Anderson, responsable de la ville de Chandler, avant de déverser dans une piscine à l‘eau verdâtre, derrière une maison à l‘abandon, un banc de petits poissons étincelants.

“Dès lors que les poissons sont dans la piscine, nous n‘avons plus à nous soucier des moustiques jusqu’à ce que la maison soit rachetée ou que la piscine s‘assèche.”

Version française Gregory Schwartz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below