April 21, 2020 / 5:51 AM / 2 months ago

Danone-Le T1 dopé par des effets de stockage, incertitudes pour la suite

PARIS, 21 avril (Reuters) - Danone a fait état mardi de ventes supérieures à ses attentes au premier trimestre, favorisées par des effets de stockage en Europe et en Amérique du Nord sous l’effet des mesures de confinement entrées en vigueur en mars, mais a prévenu d’incertitudes accrues pour le deuxième trimestre en raison de l’épidémie de coronavirus et abandonné par conséquent ses objectifs financiers pour 2020.

Le chiffre d’affaires est ressorti à 6,242 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année, en hausse de 3,7% en données comparables.

Cette progression comprend une forte hausse des ventes en mars, comprise entre 5% et 10%, sous l’effet conjugué d’une augmentation de la consommation alimentaire à domicile et de phénomènes de stockage en Europe et en Amérique du Nord liés à la mise en oeuvre de mesures de confinement pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

Ces phénomènes de stockage ont notamment permis de compenser la baisse de l’activité en Chine, a indiqué le groupe.

Danone prévient toutefois qu’au-delà de cet accroissement des stocks observé en mars, les incertitudes sont fortes pour le reste de l’année.

“Les conditions de demande et d’offre de nos produits seront au deuxième trimestre largement et profondément touchées par les mesures de confinement à l’échelle mondiale. Au-delà des phénomènes de stockage observés en mars, nous ne sommes pas aujourd’hui en mesure de prévoir la manière dont ces mesures affecteront l’offre et la demande sur nos marchés”, a expliqué le PDG Emmanuel Faber cité dans un communiqué.

Le groupe a donc décidé de retirer les objectifs financiers fixés pour l’année 2020. Il avait déjà abaissé en février ses prévisions pour cette année et prévoyait alors une croissance de ses ventes comprise entre 2% et 4% et une marge opérationnelle courante supérieure à 15%.

Danone a également confirmé le report de la mise au paiement du dividende au titre de l’exercice 2019. (Blandine Hénault, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below