April 30, 2019 / 5:44 AM / 6 months ago

TELECOMS-Orange accuse un repli de ses revenus en France au T1

30 avril (Reuters) - Orange a fait état mardi d’un chiffre d’affaires stable au titre des trois premiers mois de l’année marqués par un repli de ses revenus en France après deux années de hausse, pénalisé par une compétition toujours vive avec ses rivaux.

Le premier opérateur français, qui donne le coup d’envoi des publications dans le secteur, a enregistré au premier trimestre un chiffre d’affaires global de 10,19 milliards d’euros, en léger repli de 0,1% à données comparables.

Ses revenus ont reculé de 1,8% en France, son principal marché, à 4,41 milliards d’euros, pour la première fois depuis le premier trimestre 2017, même si ses recrutements de nouveaux clients sont restés positifs sur la période dans le fixe (+49.000) comme dans le mobile (+19.000).

L’opérateur historique, dont le résultat d’exploitation a progressé de 0,7% à 2,58 milliards d’euros, a confirmé ses prévisions pour l’année.

Le groupe a précisé qu’il fixerait son dividende 2019 au niveau plancher prévu de 70 centimes d’euro.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* TELIA CONFIRME SES PRÉVISIONS POUR 2019

25 avril - Telia a publié jeudi un bénéfice d’exploitation en hausse au premier trimestre, en raison de l’impact positif de la mise en oeuvre des normes comptables IFRS 16, et a confirmé ses prévisions pour 2019.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de l’équipementier suédois est ressorti à 7,47 milliards de couronnes (710 millions d’euros) hors éléments non récurrents, contre 6,50 milliards un an plus tôt.

Hors impact positif de la norme IFRS 16, l’Ebitda ajusté à périmètre et taux de change constants a reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2018.

* NOKIA PUBLIE UNE PERTE INATTENDUE AU T1

25 avril - Nokia a publié jeudi une perte inattendue au titre du premier trimestre, qu’il explique par la rude concurrence dans le secteur des réseaux, sa principale activité.

L’équipementier finlandais a enregistré une perte d’exploitation de 59 millions d’euros (non conforme aux normes IFRS), contre un bénéfice de 239 millions au premier trimestre 2018. Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice de 305 millions d’euros, selon le consensus Reuters.

Le groupe, concurrent du suédois Ericsson et du chinois Huawei, souffre depuis des années du ralentissement de la demande des équipements 4G. Il se prépare désormais à un nouveau cycle de mises à niveau, les opérateurs ayant commencé à investir dans des équipements 5G.

* LE CA D’AT&T DÉÇOIT

24 avril - AT&T a publié mercredi un chiffre d’affaires trimestriel inférieur au consensus de Wall Street, pénalisé par des ventes moins bonnes que prévu de WarnerMedia, ex-Time Warner, et le ralentissement des recettes de son activité mobile, dans laquelle le groupe a été contraint de réduire les prix.

La division WarnerMedia, composée notamment des chaînes Turner et HBO, a enregistré au premier trimestre un chiffre d’affaires de 8,38 milliards de dollars (7,47 milliards d’euros), contre 8,45 milliards de dollars anticipés par des analystes, selon les données IBES de Refinitiv.

Dans la téléphonie mobile, le groupe américain a gagné 80.000 abonnés nets alors que les analystes tablaient sur une perte de 44.000, mais cela s’est au fait au prix d’une baisse de ses tarifs dans un marché saturé.

Le bénéfice net part du groupe a reculé à 4,1 milliards de dollars, soit 56 cents par action, contre 4,66 milliards de dollars (75 cents/action), un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, il ressort à 86 cents par action, conforme aux prévisions.

* VERIZON RELÈVE SA PRÉVISION DE BPA

23 avril - Verizon Communications a annoncé mardi avoir perdu 44.000 abonnés en net au premier trimestre, plus que prévu, mais le premier opérateur de téléphonie mobile des Etats-Unis a publié un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et a relevé sa prévision de bénéfice par action (BPA) pour l’année.

Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte de 25.000 abonnés, selon le cabinet d’études FactSet.

Sur une base ajustée, Verizon a réalisé un bénéfice par action de 1,20 dollar, contre 1,17 dollar attendu par le marché selon les données IBES de Refinitiv. Pour l’exercice 2019, il vise une légère croissance de son BPA ajusté alors qu’il tablait jusqu’ici sur une stagnation.

* ERICSSON DÉGAGE UN BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU AU T1

17 avril - Ericsson a publié mercredi un bénéfice d’exploitation meilleur qu’attendu au titre du premier trimestre et a dit prévoir une forte croissance en Amérique du Nord, tout en relevant ses perspectives pour le marché mondial des réseaux.

Le bénéfice de l’équipementier télécoms suédois s’est établi à 4,9 milliards de couronnes suédoises (468 millions d’euros), après une perte de 312 millions un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de 2,8 milliards de couronnes. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below