April 29, 2019 / 4:08 PM / 8 months ago

MEDIAS/DIVERTISSEMENT-TF1 démarre 2019 en trombe, dopé par les acquisitions

PARIS, 29 avril (Reuters) - Le groupe de télévision TF1 a fait état lundi d’une forte hausse de ses revenus et de sa marge opérationnelle courante sur les trois premiers mois de l’année, dopé par ses acquisitions dans le numérique et par une amélioration de ses recettes publicitaires.

La filiale de Bouygues a enregistré en début d’année un chiffre d’affaires consolidé en progression de 10,9% à 553,7 millions d’euros, à la faveur de l’intégration de ses emplettes dans le numérique, dont le site Aufeminin.com, désormais regroupées dans un pôle “Unify”.

Le groupe de télévision, qui a pour principal concurrent M6 , a également été porté par une hausse de 2,6% des revenus publicitaires de ses antennes qui incluent désormais le linéaire (chaînes de télévision classiques) et le non linéaire (replay, VoD) ainsi que par les contrats noués avec les opérateurs télécoms et Canal+ (Vivendi) pour la distribution de ses chaînes.

TF1 signe par ailleurs un bond de 61,3% de son résultat opérationnel courant à 62,9 millions d’euros, donnant une marge en amélioration de 3,6 points, à la faveur d’une baisse du coût de ses programmes sur la période.

Le groupe a réaffirmé viser une marge à deux chiffres cette année.

Principaux résultats des autres entreprises du secteur :

* COMCAST-BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU AU T1, PAS LE CA

25 avril Comcast a publié jeudi des résultats trimestriels contrastés, marqués à la fois par un bénéfice supérieur aux attentes grâce à de nouveaux services dans le haut débit mais aussi par un chiffre d’affaires ressorti en dessous des prévisions

Au premier trimestre, le numéro du câble aux Etats-Unis, qui souffre notamment de la concurrence de YouTube (groupe Alphabet et de Netflix, a perdu 121.000 abonnés vidéo, contre 29.000 au trimestre précédent et une perte de 109.000 anticipée par les analystes, selon le cabinet FactSet.

Le bénéfice net part du groupe a atteint 3,55 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros), soit 77 cents par action, contre 3,12 milliards de dollars (66 cents/action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, il s’est établi à 76 cents par action, contre un consensus à 68 cents, selon les données IBES de Refinitiv.

Le chiffre d’affaires global de Comcast a progressé de 18% à 26,86 milliards de dollars, mais il est inférieur aux attentes de Wall Street qui tablait sur 27,20 milliards.

* NINTENDO VEUT VENDRE 18 MLNS DE CONSOLES SWITCH EN 2019

25 avril - Nintendo a dit jeudi s’attendre à vendre 18 millions de consoles Switch sur l’exercice fiscal en cours, clos en mars 2020.

Le concepteur et éditeur japonais de jeux vidéo a ajouté avoir vendu 16,95 millions de Switch sur l’exercice qui vient de se terminer, juste en dessous des 17 millions d’unités prévues.

Nintendo avait revu à la baisse fin janvier l’objectif de 20 millions de consoles vendues qui avait été fixé avant la prise de fonction du nouveau directeur général Shuntaro Furukawa, en juin.

Nintendo, généralement prudent dans ses prévisions financières, a dit s’attendre à une hausse de 4,1% de son bénéfice d’exploitation à 260 milliards de yens (2,1 milliards d’euros) sur l’exercice en cours contre 342 milliards de yens attendu par un consensus de 20 analystes, selon des données de Refinitiv.

* VIVENDI-LES REVENUS EN HAUSSE, UNIVERSAL MUSIC BRILLE

15 avril - Vivendi a annoncé lundi une nouvelle hausse confortable de ses revenus au premier trimestre à la faveur du bond des ventes de sa maison de disques Universal Music Group pour laquelle les préparatifs en vue d’une ouverture du capital se poursuivent.

Le groupe de médias et de divertissement, qui a pour principal actionnaire Vincent Bolloré (groupe Bolloré) a fait état d’un chiffre d’affaires de 3,46 milliards d’euros au titre des trois premiers mois de l’année, en hausse de 5,7% à périmètre et changes constants. Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d’affaires de 3,39 milliards d’euros au premier trimestre, selon un consensus compilé par Infront Data pour Thomson Reuters.

Vivendi a principalement profité du bond de 18,8% des ventes d’Universal Music Group (UMG) emmenées par les succès d’Ariana Grande, de la bande originale du film “A Star is Born” et de plusieurs albums de Queen. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below