November 22, 2017 / 9:01 PM / 10 months ago

Pierre & Vacances creuse sa perte annuelle avec Villages Nature

* Perte nette de 56,7 mlns d’euros en 2016-2017

* Perte opérationnelle de 37,3 mlns liée à Villages Nature

* Croissance attendue des activités touristiques en 2017-2018

par Pascale Denis

PARIS, 23 novembre (Reuters) - Pierre et Vacances-Center Parcs a creusé sa perte annuelle en 2016-2017, plombé par les surcoûts liés à l’ouverture de Villages Nature, vaste complexe de loisirs détenu à parité avec Euro Disney.

Le groupe de résidences de loisirs (Pierre et Vacances, Center Parcs, aparthotels Adagio), qui fête cette année son cinquantième anniversaire, vient d’annoncer la nomination du fils de son fondateur Gérard Brémond, 80 ans, à la direction générale.

Olivier Brémond, 55 ans, prendra les rênes opérationnelles du groupe fondé par son père en septembre 2018, ce dernier conservant la fonction de président.

“C’est une bonne nouvelle, ressentie comme telle en interne”, s’est félicité mercredi Gérard Brémond lors d’une conférence de presse, expliquant ne pas avoir eu, pendant longtemps, d’approche dynastique.

L’âge venant, “il y a eu une conjonction des planètes et cela s’est fait très naturellement”, a-t-il dit.

Olivier Brémond, administrateur de Pierre & Vacances depuis 22 ans, a effectué sa carrière dans la production audiovisuelle avec la création de la société Marathon, avant d’ouvrir des concept stores de mode en Islande puis à New York.

A l’issue de son exercice décalé clos le 30 septembre, Pierre & Vacances a vu son chiffre d’affaires progresser de 5,8% (+4,9% à périmètre constant) à 1,51 milliard d’euros.

Son résultat opérationnel courant a chuté de 62% à 12,4 millions d’euros, plombé par une perte exceptionnelle de 37,3 millions liée à Villages Nature.

Le chantier du complexe touristique situé à proximité de Disneyland Paris a pris du retard et le parc n’a pas pu ouvrir pour la saison estivale. Il n’a été livré qu’en septembre 2017.

SURCOÛTS DE 24,4 MLNS D’EUROS

Le projet a en outre été grevé par des surcoûts de 24,4 millions liés notamment à des défauts de conception et au dérapage du calendrier des travaux.

Avec Villages Nature, Pierre & Vacances a creusé sa perte nette à 56,7 millions d’euros, après une perte de 7,5 millions un an auparavant.

Sans tenir compte de ce projet, il aurait vu son résultat opérationnel progresser de 53% à 49,7 millions d’euros et aurait dégagé son premier résultat net positif depuis 2012 avec un bénéfice de 8,3 millions, avant coûts liés à son Ornane (obligation remboursable en numéraire et en actions nouvelles et existantes).

Pour l’exercice 2017-2018, “le portefeuille de réservations conforte un objectif de croissance des activités touristiques à données comparables”, précise le groupe dans un communiqué.

Pierre & Vacances, contrôlé à 39,8% par la holding familiale de son fondateur, a ouvert en 2016 son capital au conglomérat chinois HNA qui en détient 10%.

Les premières ouvertures en Chine de “Sun Parcs” et de résidences Pierres & Vacances sont attendues en 2019-2020.

Son partenariat avec HNA se solde d’ores et déjà par “une montée en puissance des visiteurs chinois dans les résidences urbaines Adagio, tandis que les chiffres demeurent non significatifs pour ses résidences à la mer et la montagne”, a précisé Thierry Hellin, directeur général adjoint du groupe.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below