31 août 2009 / 16:35 / dans 8 ans

LEAD 2 Areva - Nette baisse au S1, nouvelle provision sur OL3

* Provision de E550 mlns au S1 pour l‘EPR finlandais

* Nouvelles procédures pour la fin du chantier

* E427 mlns d’économies au S1

(Actualisé avec économies, précisions d‘Anne Lauvergeon)

Par Benjamin Mallet

PARIS, 31 août (Reuters) - Areva CEPFi.PA a annoncé lundi des résultats en forte baisse au premier semestre en raison notamment d‘une nouvelle provision inscrite sur le réacteur EPR finlandais Olkituoto 3 (OL3) due à des délais et des coûts supplémentaires.

Le groupe nucléaire, qui cherche à finaliser un plan de financement, a rappelé que “compte tenu du lancement de plusieurs opérations susceptibles de modifier son périmètre d‘activité et ses résultats, (il n’était) pas en mesure de confirmer les perspectives données précédemment pour l‘année 2009”.

Au périmètre du 30 juin, Areva anticipe cependant pour 2009 une forte croissance de son carnet de commandes et de son chiffre d‘affaires, ainsi qu‘un résultat opérationnel “voisin” de celui de 2008. La filiale transmission & distribution (T&D) du groupe, qu‘il envisage de céder, est intégrée dans ce périmètre.

Areva a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 161 millions d‘euros (contre 760 millions au S1 2008), un résultat opérationnel de 16 millions (contre 539 millions) et un chiffre d‘affaires - publié fin juillet - de 6.522 millions (+5,7%).

Avant une nouvelle provision de 550 millions d‘euros enregistrée au 1er semestre pour OL3, le résultat opérationnel atteint 566 millions d‘euros, soit une marge opérationnelle de 8,7%, contre 860 millions sur une base comparable au 1er semestre 2008, soit une marge de 13,9%.

La perte à terminaison du chantier OL3 est désormais évaluée à 2,3 milliards d‘euros.

“Le rythme d‘exécution des travaux reste (...) fortement pénalisé par l‘inadéquation des moyens déployés par [l‘opérateur finlandais Teollisuden Voima (TVO)] pour remplir ses engagements contractuels et notamment respecter les délais de traitement des documents qui lui sont transmis (2 mois versus 11 mois en pratique)”, a souligné Areva.

“Le comportement du client continue de faire peser, pour le futur, des incertitudes sur le coût de revient final de ce projet ainsi que sur sa date de mise en service.”

UN MILLIARD D‘EUROS DE RECLAMATIONS

Areva a en outre a “remis à son client des documents fixant les modalités d‘exécution des dernières phases du chantier”, précisant qu‘il ne lancerait ces travaux qu‘après avoir obtenu l‘accord de TVO.

“Il n‘est pas question d‘arrêter le chantier, il est question de démarrer certaines activités que s‘il y a accord préalable du client sur les modalités que nous lui proposons”, a précisé lors d‘une conférence téléphonique Anne Lauvergeon, présidente du directoire du groupe français.

Areva a également indiqué qu‘un milliard d‘euros de réclamations avait déjà été adressé à TVO par le consortium Areva-Siemens (SIEGn.DE) et que d‘autres réclamations étaient “en préparation”.

TVO avait fait savoir en octobre que le démarrage de l‘EPR finlandais OL3 était reporté à 2012 au lieu de 2009 à l‘origine. Evoquant cette nouvelle date, Anne Lauvergeon a déclaré : “Toute dépendra de la capacité de TVO à nous donner, dans le système finlandais, les autorisations et les accords préalables sur ce que nous lui aurons proposé dans les dates voulues.”

Le pôle Réacteurs et Services - en charge du chantier de l‘EPR finlandais - a subi au 1er semestre une perte opérationnelle (-58 millions d‘euros contre +63 millions) tandis que le pôle Amont a enregistré un bénéfice opérationnel de 348 millions (contre 400 millions).

CESSION DES TITRES GDF SUEZ ET TOTAL

Concernant le programme de réduction de coûts de 600 millions d‘euros pour 2009, Anne Lauvergeon a précisé qu‘il avait permis au groupe d’économiser 427 millions au 1er semestre.

Le carnet de commandes d‘Areva au 30 juin atteignait 48,9 milliards d‘euros, en hausse de 28% par rapport au 30 juin 2008.

Evoquant le plan de financement de la société, Anne Lauvergeon a essentiellement rappelé que la cession d‘Areva T&D, si elle a lieu, se fera en un seul bloc. Pour plus de détails sur le plan de financement d‘Areva, cliquer sur [ID: nLU339658].

Elle a également indiqué que les 465 millions d‘euros de cession d‘actifs financiers enregistrés par le groupe au 1er semestre provenaient pour l‘essentiel de la vente de ses participations dans GDF Suez GSZ.PA (1,2% à fin 2008) et Total (TOTF.PA) (0,3% à fin 2008).

L‘endettement financier net du groupe s’élève à 6.414 millions contre 5.499 millions d‘euros à fin 2008.

Anne Lauvergeon a précisé que les discussions entre Siemens et Areva au sujet des modalités de sortie du groupe allemand du capital d‘Areva NP se poursuivaient “pour donner toute ses chances à une conclusion à l‘amiable”.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below