30 juillet 2009 / 11:30 / dans 8 ans

SYNTHESE 1 Automobile-Nouvelles pertes dans le secteur, sauf VW

* Renault affiche une perte plus marquée que prévu au S1

* Volkswagen affiche un bénéfice trimestriel en forte baisse mais supérieur aux attentes

* Mazda et Mitsubishi accusent une baisse au T1 2009-2010

* L‘indice sectoriel avance de plus de 1% mais l‘action Renault perd plus de 2,5%

par Helen Massy-Beresford et Chang-Ran Kim

PARIS/TOKYO, 30 juillet (Reuters) - Les constructeurs automobiles européens et japonais ont pour la plupart annoncé jeudi des comptes tombés dans le rouge en raison d‘une chute des ventes de véhicules tout en prévoyant cependant une amélioration des conditions d‘ici la fin de l‘année.

Renault (RENA.PA) a publié jeudi une perte semestrielle plus marquée que prévu, sous le coup d‘une chute des ventes des véhicules, mais a laissé entendre que les perspectives du secteur automobile se stabilisaient.

Mazda (7261.T) et Mitsubishi Motors (7211.T) ont également fait état de pertes sur le premier trimestre de l‘exercice 2009-2010 mais les deux constructeurs japonais ont réaffirmé leur prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice.

En annonçant une baisse nettement moins marquée que prévu de son bénéfice net du deuxième trimestre, Volkswagen (VOWG.DE) a achevé d‘insuffler un peu d‘optimisme dans l‘industrie automobile, dont l‘indice sectoriel affichait à la mi-journée une hausse de 1,24%.

L‘action Volkswagen est la principale locomotive de cette progression, avec un bond de 4,78% à 253,29 euros tandis que le titre Renault évoluait à contre-tendance avec une baisse de 2,88% à 27,7 euros.

Les constructeurs automobiles ont été confrontés à un effondrement de leurs ventes sur les 12 derniers mois, en raison à la fois de la crise économique et d‘un durcissement des conditions d‘accès au crédit.

L‘impact de la récession sur le secteur a été tel que General Motors et Chrysler ont déposé leur bilan et que la plupart des pays occidentaux ont mis en place des mesures de type “prime à la casse” pour soutenir la demande.

TRESORERIE SAINE DE VW

Sur la période janvier-juin, la perte d‘exploitation de Renault, onzième mondial en 2008 et quatrième avec son partenaire japonais Nissan (7201.T) ressort à 946 millions d‘euros, à comparer à un résultat de 845 millions d‘euros sur la période correspondante de 2008 et une prévision moyenne des analystes de -858 millions.

Le groupe français a confirmé viser la génération d‘un flux de trésorerie positif cette année et révisé sa prévision pour le marché automobile mondial, anticipant désormais un repli global des ventes de 12% en 2009 contre une baisse de 15% attendue précédemment. [ID:nLT334933]

Volkswagen a rassuré les investisseurs par sa capacité à générer du cash puisque le premier constructeur européen a fait état d‘une trésorerie de 12,3 milliards d‘euros à fin juin, dont 4,3 milliards rentrés sur le seul premier semestre.

Le bénéfice s‘exploitation du groupe a chuté de 56% à 928 millions d‘euros, mais il est bien supérieur aux 628 millions d‘euros attendus par les analystes.

La trésorerie de VW lui permet d‘envisager avec sérénité le rachat de Porsche (PSHG_p.DE), rendu possible la semaine dernière par un accord conclu entre les exécutifs des deux groupes.

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below