30 juillet 2009 / 17:00 / dans 8 ans

LEAD 1 Vinci - Rebond du trafic autoroutier au 2e trimestre

* CA -3,2% au 1er semestre, en ligne avec les attentes

* Carnet de commandes +6% à 24 milliards d‘euros, soit dix mois d‘activité

Par Gilles Guillaume

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Vinci (SGEF.PA) a annoncé jeudi un chiffre d‘affaires semestriel en baisse de 3,2%, conforme au consensus, et maintenu sa prévision d‘une stabilisation du chiffre d‘affaires des concessions autoroutières en 2009 au vu d‘un rebond du trafic de voitures.

A structure comparable, l‘activité du numéro un mondial du B-TP et des concessions a reculé de 5,3% sur un an. Les sept analystes interrogés par Reuters Estimates tablaient en moyenne sur un chiffre d‘affaires de 15,23 milliards d‘euros.

Sur le seul deuxième trimestre, le C.A. ressort en baisse de 3,9% à structure réelle et en recul de 6,5% en données comparables, contre respectivement -2,6 et -3,9% au premier trimestre.

Le chiffre d‘affaires des concessions s‘est d‘ores et déjà stabilisé sur les six premiers mois de l‘année (+0,8% à structure réelle et +0,5% à structure comparable), reflet de l‘amélioration confirmée du trafic des véhicules légers sur le réseau autoroutier.

“Après quatre trimestres de baisse continue, le trafic des véhicules légers s‘est sensiblement amélioré au deuxième trimestre: il affiche une hausse à réseau stable de 6,9%, intégrant des effets calendraires positifs comme le week-end de Pâques en avril”, a souligné le groupe dans un communiqué.

Vinci a mis en service le 16 juin l‘autoroute A19 Artenay-Courtenay, qui permet le contournement de la région parisienne par le sud. En revanche, l‘ouverture de la première section du tunnel de l‘A86 reliant Rueil-Malmaison à l‘autouroute A13, le 26 juin, n‘a pas eu d‘impact matériel sur le chiffre d‘affaires de Cofiroute, l‘un des réseaux autoroutiers, aux côtés d‘ASF, que gère le groupe.

Sur le semestre, le trafic des véhicules légers a progressé de 1,9% mais celui des poids lourds, plus directement lié à l‘activité économique, a reculé de 13,2%.

PAS ENCORE D‘EFFET DES PLANS DE RELANCE

Dans les métiers de la construction et de l’énergie, où Vinci attend toujours une baisse limitée du chiffre d‘affaires en 2009, le C.A. a reculé de 3,6% au premier semestre (-5,9% à structure comparable) tandis que le carnet de commandes a augmenté de 4% sur six mois et de 6% sur un an.

Il représente au rythme actuel dix mois d‘activité, un niveau stable par rapport à la fin du premier trimestre.

Vinci a précisé que ce pôle, où la baisse d‘activité a été plus prononcée au deuxième trimestre qu‘au premier, “a encore peu bénéficié des effets des plans de relance”.

Le chiffre d‘affaires total du groupe en France a reculé de 5,8% tandis qu’à l‘international, il a progressé de 1,2% sur le semestre écoulé.

L‘action Vinci a clôturé jeudi, avant la publication du chiffre d‘affaires, en hausse de 2,71% à 35,30 euros, donnant une capitalisation boursière de 17,7 milliards d‘euros. Depuis le début de l‘année, le titre a repris près de 18% après avoir chuté l‘an dernier d‘environ 41%.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below