29 janvier 2009 / 08:37 / il y a 9 ans

LEAD 2 Shell a vu ses profits baisser au T4 avec les cours

* Bénéfice à coûts courants d‘approvisionnement de $4,8 milliards au 4e trimestre

* Production de pétrole et de gaz stable

* Le dividende du T1 2009 sera relevé de 5%

LONDRES, 29 janvier (Reuters) - Royal Dutch Shell (RDSa.L) a publié jeudi un bénéfice net trimestriel à coûts courants d‘approvisionnement (CCS) en baisse de 28% sur un an, à 4,79 milliards de dollars (3,7 milliards d‘euros), en raison de la chute des cours du pétrole, mais il a néanmoins relevé son premier acompte sur dividende.

En excluant les éléments exceptionnels et comptables, qui représentent un bénéfice net de 897 millions, le bénéfice CCS du quatrième trimestre ressort à 3,89 milliards de dollars, alors que six analystes anticipaient en moyenne un résultat de 4,1 milliards.

Un porte-parole du groupe anglo-néerlandais a expliqué que les comptes intégraient une charge de 351 millions de dollars liée à des effets de change.

Shell, deuxième compagnie pétrolière privée du monde par la capitalisation boursière, affiche un bénéfice net annuel CCS de 31,4 milliards de dollars, contre 27,6 milliards en 2007.

La groupe prévoit de relever de 5%, à 42 cents par action, l‘acompte sur dividende qu‘il versera au premier trimestre, une décision à même de rassurer les investisseurs, qui craignaient que la chute des cours du brut ne l‘empêche de respecter ses engagements en la matière.

“Je crois que le plus important, c‘est qu‘ils aient augmenté (le dividende attendu) de 5%. Cela montre que la direction reste confiante dans ses capacités de développement aux cours actuels du pétrole”, commente Peter Heijen, analyste de Theodor Gilissen.

Vers 8h30 GMT, le titre Shell gagnait 0,45% à 17,83 livres à la Bourse de Londres, alors que l‘indice Dow Jones du secteur .SXEP reculait de 0,11%.

La production de pétrole et de gaz est restée globalement stable sur les trois derniers mois de l‘année par rapport à la période correspondante de 2007, à 3,415 millions de barils équivalent pétrole par jour.

L‘activité de sables bitumineux du groupe affiche une perte de 30 millions de dollars au quatrième trimestre, en dépit d‘une hausse de 44% de sa production, ce qui montre à quel point la chute des cours des hydrocarbures touche cette filière caractérisée par des coûts de production élevés.

Tom Bergin, version française Nicolas Delame et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below