29 avril 2009 / 05:51 / il y a 9 ans

LEAD 2 Sanofi-Aventis - T1 meilleur et nettoyage dans la R&D

* BPA ajusté en hausse de 9,8% à changes constants au T1

* BPA vu en croissance d‘au moins 7% en 2009

* 14 projets de R&D arrêtés

* L‘action monte

Par Noëlle Mennella

PARIS, 29 avril (Reuters) - Sanofi-Aventis (SASY.PA) a publié mercredi des résultats du premier trimestre meilleurs que prévu, soutenus par ses grands médicaments et ses vaccins, de sorte que le laboratoire a confirmé ses prévisions pour la totalité de l‘exercice.

Le n°4 mondial de la pharmacie a aussi annoncé dans un communiqué l‘arrêt de 14 de ses 65 projets de recherche-développement, dont quatre en phase III parmi lequel le Saredutant (dépression), 4 en phase II et 6 en phase 1.

Ces informations ont bénéficié au titre du laboratoire qui vers 9h45 inscrivait une hausse de 2,33% à 42,6 euros quand le CAC 40 ne gagnait que 0,81% et que l‘indice sectoriel européen .SXDP cédait 0,18%.

“Les chiffres sont excellents et le groupe a une très bonne maîtrise de ses coûts opérationnels”, commente Jean-Jacques Le Fur (Oddo Securities). L‘analyste dit apprécier que Chris Viehbacher, le nouveau directeur général du laboratoire, ait rapidemment engagé “le nettoyage” du portefeuille même si du travail reste à faire dans ce domaine.

Le résultat opérationnel a crû de 14,9% à 2.898 millions (2.636 millions prévus par le consensus Reuters) et le résultat net part du groupe de 15,7% à 2.178 millions (1.951 millions d‘euros prévus).

Dans le même temps, le bénéfice net ajusté par action hors éléments particuliers a augmenté de 16,8% à 1,67 euro (1,52 euro escompté) et les ventes de 2,5% à 7.107 millions (7.047 millions attendu par les analystes).

TROIS BLOCKBUSTERS POTENTIELS

Le groupe pense toujours pouvoir réaliser pour tout 2009 une croissance de son bénéfice net par action ajusté, hors éléments particuliers, d‘au moins 7%, à taux de change constants, sauf événement adverse majeur.

Avec ces résultats, Sanofi-Aventis a présenté la première étape de la transformation de sa recherche et développement engagée sous l’égide de Chris Viehbacher.

Ainsi le groupe a notamment décidé de ne pas poursuivre en phase III le Saredutant (dépression), l‘AVE5530 (hypercholestérolémies) et de rendre les droits de Trovax (cancer du sein) à son partenaire Oxford BioMedica Plc (OXB.L).

Dans le domaine des vaccins, les ressources seront réallouées sur le vaccin hexavalent Hexaxim (DTP-HepB-Polio-Hib) tandis que le projet pentavalent UnifiveTM (DTP-HepB-Hib) ne sera pas poursuivi.

Chris Viehbacher a précisé au cours d‘un point presse que le groupe comptait dans son portefeuille de recherche trois blockbusters potentiels : le vaccin contre la dengue, le BSI-201 dans le cancer du sein et l‘Aflibercept dans le cancer colorectal.

GRIPPE PORCINE : DON DE 250.000 DOSES AU MEXIQUE

A propos de l’épidémie de grippe porcine au Mexique, Chris Viehbacher a déclaré que Sanofi était en contact avec l‘Organisation mondiale de la santé et les autorités gouvernementales.

Le groupe, qui a fait don de 250.000 doses de vaccins contre la grippe saisonnière au gouvernement mexicain, n‘a pas l‘intention de fermer ses implantations au Mexique mais a pris des mesures pour protéger ses employés.

Sanofi emploie 3.000 salariés au Mexique où il a réalisé en 2008 un chiffre d‘affaires de 560 millions d‘euros.

S‘agissant de la stratégie en matière d‘acquisition, le DG a déclaré que Sanofi restait aux aguets mais qu‘il n’était pas actuellement en négociations actives.

Après le rachat du premier fabricant de génériques tchèque Zentiva pour près de 2 milliards d‘euros en février, Sanofi-Aventis a annoncé trois acquisitions depuis le début avril : Kendrick, fabricant de génériques mexicain, Medley, spécialiste brésilien des copies et l‘américain BiPar Sciences (cancers).

Au premier trimestre, les ventes de vaccins ont augmenté de 9,1% à données comparables, à 627 millions d‘euros.

Le chiffre d‘affaires de l‘activité pharmaceutique a diminué de 1% (+3.0% à périmètre et changes constants) à 6.480 millions d‘euros.

Les ventes de l‘anticoagulant Lovenox ont augmenté de 1,3% à données comparables à 762 millions, contre 773,2 millions attendus, tandis que celles de l‘antidiabétique Lantus ont bondi de 27,1% à 747 millions (722,4 millions prévus).

L‘antithrombotique Plavix a vu ses ventes croître de 3,6% sur le trimestre à 685 millions contre 663,2 millions prévus par les analystes.

L‘anticancéreux Taxotère inscrit une croissance de 8,3% à 534 millions d‘euros contre 552,4 millions prévus mais la concurrence de génériques à pesé sur l‘Eloxatine, autre anticancéreux de Sanofi-Aventis, dont les ventes ont baissé de 7% de ses performances à 344 millions (357,8 millions prévus).

Au 31 mars, la dette financière nette de Sanofi-Aventis s’établissait à 1.236 millions d‘euros, contre 1.780 millions fin décembre 2008.

Par zones géographiques, les ventes ressortent en baisse de 0,9% en Europe à 2.948 millions. Elles ont diminué de 5,1% à 2.295 millions aux Etats-Unis et progressé de 7,6% à 1.864 millions dans les autres pays avec une augmentation de 13,8% à 510 millions au Japon.

édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below