27 juillet 2009 / 16:36 / il y a 8 ans

LEAD 1 Honeywell-Résultats du T2 conformes, prévisions abaissées

* Le BPA du T2 en phase avec les attentes des analystes

* Chiffre d‘affaires en baisse de 22%

* Prévision du BPA 2009 abaissée

* Le titre stable

par Scott Malone

BOSTON, 27 juillet (Reuters) - Honeywell International (HON.N) a fait état lundi d‘une chute de 38% de son résultat trimestriel tout en annonçant une révision à la baisse des ses prévisions annuelles, le groupe industriel diversifié soulignant que les conséquences de la récession correspondaient à ses projections les plus pessimistes.

Le premier fabricant mondial d‘avionique, également un important fournisseur d’équipements automobiles avec notamment les turbocompresseurs, a précisé que le déclin de l‘activité économique mondiale avait entraîné une forte baisse des dépenses des entreprises ainsi qu‘une chute de la demande pour des véhicules diesel en Europe.

Même les activités maintenance dans l‘aéronautique, habituellement moins perméable que d‘autres aux aléas de la conjoncture, ont souffert, les compagnies aériennes préférant utiliser des pièces enlevées d‘avions cloués au sol plutôt que d‘en acheter des neuves.

Vers 16h30 GMT, le titre Honeywell avançait de 0,06% à 34,01 dollars alors que le Dow Jones cédait 0,30%.

Le bénéfice net s‘est établi à 450 millions de dollars ou 60 cents par action diluée, contre 723 millions ou 96 cents un an plus tôt. Le chiffre d‘affaires a reculé de 22% à 7,57 milliards de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice par action de 0,60 dollar par action et un chiffre d‘affaires de 7,68 milliards.

En abaissant ses prévisions 2009, Honeywell se fixe des objectifs plus en phase avec les anticipations de Wall Street. Le groupe vise désormais un résultat de $2,85 par action, dans le bas de sa fourchette précédente de prévisions qui était de $2,85 à $3,20.Wall Street attendait jusqu‘ici $2,83.

Honeywell, qui a supprimé 1.500 postes (sur un total de 128.000) au deuxième trimestre, devrait achever son programme de restructuration à la fin du quatrième trimestre, période, qui, espère le groupe, devrait être caractérisé par un recul moins prononcé du bénéfice.

Au cours d‘un entretien accordé à Reuters, Dave Anderson, directeur financier du groupe, a souligné que Honeywell ne comptait pas sur une reprise économique d‘ici la fin de l‘année.

Version française Danielle Rouquié et Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below