24 février 2009 / 12:30 / dans 9 ans

LEAD 2 Home Depot profite de résultats moins mauvais que prévu

par Karen Jacobs

ATLANTA, 24 février (Reuters) - Home Depot (HD.N), le leader mondial du bricolage, a publié mardi des résultats trimestriels moins mauvais que prévu, entraînant une forte hausse de son titre en Bourse.

Home Depot, qui supprime 7.000 emplois dans le cadre de la fermeture de son enseigne de décoration intérieure Expo Design Center et de la restructuration de ses services généraux, a annoncé qu‘il y aurait moins d‘ouvertures de nouveaux magasins cette année et que son bénéfice par action reculerait pour la troisième année de suite.

L‘action Office Depot gagnait plus de 7% vers 18h20 GMT, à 20,16 dollars, après avoir accusé cette année une baisse de 12,7%.

Le groupe a publié une perte de 54 millions de dollars (42 millions d‘euros), ou 3 cents par action, pour le trimestre clos le 1er février, alors qu‘il avait dégagé un bénéfice de 671 millions de dollars, ou 40 cents par action, l‘année précédente.

Cette perte trimestrielle est due en partie à une charge avant impôts de 387 millions de dollars liée à la fermeture d‘Expo et à 163 millions de dépréciations sur des investissements.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice tiré des opérations continues ressort à 19 cents par action, dépassant les prévisions des analystes qui tablaient sur 15 cents par action, selon Reuters Estimates.

Son chiffre d‘affaires a reculé de 17% à 14,6 milliards de dollars. Les ventes dans les magasins ouverts depuis au moins un an ont chuté de 13%, pénalisées par une semaine de moins par rapport au même trimestre de l‘exercice précédent.

Si l‘on fait abstraction de cette différence de calendrier, les ventes sont en baisse de 11,5%. Aux Etats-Unis, la baisse est de 9,2%, alors que son concurrent Lowe’s (LOW.N) a annoncé la semaine dernière une baisse de 9,9%.

Le bénéfice par action de Home Depot est annoncé en baisse de 7% pour le prochain exercice fiscal.

Le groupe prévoit par ailleurs d‘ouvrir 12 nouveaux magasins cette année, contre 40 l‘an passé.

Toutefois, les analystes estiment que Home Depot se porte mieux que Lowe‘s, lequel a publié la semaine dernière des résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

“Ils ripostent vraiment face à Lowe après avoir été à la traîne pendant deux ans sur plusieurs indicateurs de profit”, a déclaré Brian Sozzi, analyste chez Wall Street Strategies à New York.

Pour Gary Balter, de Crédit Suisse, “Home Depot est clairement sur une dynamique plus forte”. “Il a aussi un meilleur cash flow libre, un meilleur dividende et une direction qui a été bien plus réaliste face à la crise”, estime-t-il.

version française Gwénaelle Barzic et Clément Dossin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below