24 octobre 2008 / 06:17 / dans 9 ans

LEAD 2 PSA - Réduction drastique de l'objectif de marge 2008

(Actualisé avec nouvelles déclarations, détails)

* PSA vise une marge opérationnelle de 1,3% en 2008

* Les ventes en volumes attendues en baisse de 3,5%

* Nouvelles mesures pour le quatrième trimestre

par Matthias Blamont et Helen Massy-Beresford

PARIS, 24 octobre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) a fortement réduit vendredi son objectif de marge 2008, de 3,5% à 1,3%, après avoir publié un chiffre d‘affaires trimestriel en baisse de 5,2%, logiquement influencé par la déprime généralisée des marchés automobiles mondiaux.

Le deuxième constructeur automobile européen derrière Volkswagen (VOWG.DE) a également fait part de son intention de déployer plusieurs initiatives de choc à partir du quatrième trimestre pour se préparer à une année 2009 difficile avec notamment une réduction de sa production en Europe de 30% par rapport à ses prévisions initiales et la poursuite de l‘augmentation de ses prix.

L‘action PSA a plongé dès l‘ouverture à la Bourse de Paris et décrochait de 14,98% à 15,21 euros vers 10h40, non loin d‘un plus bas en séance de 15,2 euros.

“Les prévisions du jour dévoilent un revers de fortune assez frappant. La principale inquiétude se situe du côté de la trésorerie, laquelle devrait fondre d‘au moins un milliard d‘euros cette année (1,4 milliard fin 2007, ndlr) et sans doute du même montant en 2009. Les dirigeants du secteur sont désormais entrés en mode gestion de crise”, observe Stuart Pearson, analyste automobile auprès de Credit Suisse.

“Nous sommes face à une situation sans précédent, a reconnu Christian Streiff, président du directoire de PSA, lors d‘une conférence téléphonique, la crise économique que nous devons affronter est la plus sérieuse que nous ayons connu depuis des décennies et va continuer à dégrader les perspectives de l‘industrie automobile au cours des prochains mois.”

“PSA doit s‘adapter et met en place un train de mesures”, a-t-il ajouté.

La réduction des frais de recherche-développement devrait ainsi passer de 30 à 50% en 2009 tandis que la production du groupe en Europe devrait baisser de 30% au quatrième trimestre et s‘accompagner de nouvelles hausses de prix, encore non précisées. Un porte-parole a néanmoins souligné qu’à ce stade, aucun plan social n’était en préparation.

SITUATION CONTRASTEE DANS LES PAYS EMERGENTS Conséquence du ralentissement de la consommation des ménages, des difficultés d‘obtention de crédit tant pour les entreprises que pour les particuliers, et de la volatilité des prix des matières premières et des changes, l‘ensemble des constructeurs automobiles de la planète ajustent leurs objectifs.

Jeudi, les américains General Motors (GM.N) et Chrysler ont annoncé des suppressions d‘emplois et des fermetures d‘usines pour s‘adapter à la nouvelle donne de la conjoncture, l‘italien Fiat FIA.MI a prévenu que ses bénéfices pourraient dégringoler de 65% en 2009 [ID:nLN412178] et Renault (RENA.PA), le grand concurrent de PSA en France, a révisé son objectif de marge pour 2008 [ID:nLN641695].

PSA prévoit une baisse de ses ventes en volumes de l‘ordre de 3,5% cette année, alors qu‘il visait encore une croissance de 5% cet été.

Le groupe a dégagé un chiffre d‘affaires de 13,3 milliards d‘euros sur la période juillet-septembre. Les sept analystes du consensus Reuters Estimates (arrêté au 23 octobre) tablaient en moyenne sur un chiffre d‘affaires de 13,75 milliards d‘euros.

Sur neuf mois, les ventes marquent une diminution de 0,5% à 44,6 milliards.

PSA a d‘autre part déclaré s‘attendre à ce que le marché automobile d‘Europe occidentale recule de 8% sur l‘ensemble de l‘année et de 17% sur le seul quatrième trimestre.

Christian Streiff a estimé que la situation des pays émergents était contrastée et qu‘elle était “difficile en Chine”, pays où les immatriculations du constructeur ont baissé de 22,2% au troisième trimestre. Elles ont en revanche bondi de 66,9% en Russie, dans un marché en croissance de 12%.

INCERTITUDES SUR “CAP 2010”

Dans son communiqué, PSA fait part de son intention d‘oeuvrer au “renforcement et au développement du programme CAP 2010.”

Le porte-parole de PSA a expliqué que cette dernière allusion faisait référence à la composante coûts du programme “CAP 2010”, lequel fixe notamment à cette date une réduction de 30% des frais de structure.

Le plan stratégique vise également la vente de plus de quatre millions de véhicules et une marge opérationnelle comprise entre 5,5 et 6%, à comparer à 2,9% en 2007.

Christian Streiff n‘a pas indiqué si ces objectifs financiers étaient bel et bien maintenus dans le contexte de marché actuel mais il avait souligné le 2 octobre, lors du Mondial de l‘automobile à Paris, que ces prévisions étaient toujours valables, remarquant que l‘entreprise “avait un peu plus de deux ans pour réussir” [ID:nPAT009276]. /MB

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below