23 février 2009 / 22:38 / dans 9 ans

LEAD 1 USA-AIG chercherait à obtenir une nouvelle aide de l'Etat

par Paritosh Bansal

NEW YORK, 23 février (Reuters) - American International Group (AIG.N) et le gouvernement américain ont engagé des discussions visant à injecter des fonds supplémentaires dans l‘assureur en difficulté qui s‘apprête à révéler une perte abyssale, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

AIG pourrait annoncer une perte de 60 milliards de dollars au titre du quatrième trimestre 2008.

Les discussions portent sur la possibilité de nouveaux fonds et de transformer de la dette en fonds propres, a-t-on appris d‘une autre source.

Selon la chaîne de télévision CNBC, qui a la première révélé l‘information, le conseil d‘administration d‘AIG devrait se réunir dimanche pour entériner un nouvel accord avec le gouvernement.

Si un accord n‘est pas atteint, les avocats d‘AIG, du cabinet Weil, Gotshal & Manges, se préparent à la possibilité d‘un dépôt de bilan, a affirmé CNBC, selon qui le déficit de 60 milliards qui sera publié lundi est dû à des dépréciations sur de l‘immobilier commercial notamment.

AIG a déclaré dans un communiqué qu‘un point serait faut lors de la publication de ses résultats dans un proche avenir.

“Nous continuons à travailler avec le gouvernement américain pour étudier de nouvelles alternatives répondant aux difficultés financières d‘AIG”, indique l‘assureur.

L‘action AIG a fini en baisse d‘un cent à 53 cents à la Bourse de New York.

AIG, autrefois premier assureur mondial, a déjà reçu deux fois l‘aide de l‘Etat. La société a été sauvée une première fois en septembre, quand il est apparu qu‘elle était au bord du dépôt de bilan après des paris hasardeux en matière immobilière, puis une deuxième fois en novembre, ce qui a porté la facture à un total à 150 milliards de dollars.

La Réserve fédérale et le Trésor avaient à l’époque fourni des fonds supplémentaires en rachetant des actifs liés au crédit immobilier résidentiel et pour améliorer les conditions de remboursement des fonds prêtés.

Le deuxième sauvetage a coïncidé avec l‘annonce par AIG d‘une perte de 24,47 milliards de dollars au titre du troisième trimestre, la plus grosse jamais publiée par l‘entreprise en raison de la dépréciation d‘actifs liés aux crédits immobiliers subprimes.

AIG a fait connaître son intention de vendre la totalité de ses actifs pour rembourser les prêts consentis par l‘Etat, à l‘exception de ses activités dans l‘immobilier et l‘assurance dommages aux Etats-Unis et d‘une participation dans certaines activités de l‘assurance-vie à l’étranger.

Paritosh Bansal, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below