22 avril 2009 / 12:44 / dans 9 ans

LEAD 3 Morgan Stanley publie une perte et réduit son dividende

* Perte nettement supérieure au consensus

* Ramène le dividende de 27 cents à 5 cents par action

* Baisse du résultat de trading par une moindre prise de

risque

* Le titre baisse mais a réduit ses pertes.

par Joseph A. Giannone

NEW YORK, 22 avril (Reuters) - Morgan Stanley a publié mercredi sa deuxième perte trimestrielle d‘affilée et sabré son dividende, les pertes des investissements immobiliers et une charge de revalorisation de sa propre dette ayant réduit à néant le bénéfice de ses activités de trading.

La banque d‘investissement a fait état d‘une perte nette - applicable aux actions ordinaires - de 578 millions de dollars, soit 57 cents par action, au premier trimestre.

Un an auparavant, la banque annonçait un bénéfice net de 1,31 milliard de dollars, soit 1,26 dollar par action, sur le trimestre calendaire comparable.

Le consensus de Reuters Estimates donnait une perte par action de neuf cents.

“Je pense que cela montre que toutes les banques ne sont pas les mêmes. On dirait que (le directeur général) John Mack a pris moins de risques et a laissé des opportunités de revenu de trading”, commente Matt McCormick (Bahl & Gaynor).

“Nous restons prudents”, a déclaré le directeur financier Colm Kelleher dans une interview, en soulignant toutefois que la banque dispose de suffisamment de liquidités pour repartir de l‘avant.

Morgan Stanley, devenue une holding bancaire et qui publie ainsi ses premiers comptes sur une base calendaire, a ramené son dividende trimestriel de 27 cents à cinq cents par action afin de renforcer ses fonds propres, soit une réduction de 80%.

Son produit net bancaire a chuté de 62% à 3,0 milliards de dollars, pénalisé par deux importantes pertes.

La banque, qui est l‘un des principaux investisseurs privés immobiliers dans le monde, a subi une perte nette d‘un milliard de dollars sur ses investissements immobiliers ainsi qu‘une perte comptable de 1,5 milliard de dollars liée à sa propre dette.

Le résultat tiré des marchés de taux et du trading a chuté de 58% à 1,3 milliard de dollars, alors que Goldman Sachs (GS.N) a annoncé la semaine passée un doublement de ce résultat, à 6,56 milliards de dollars. “On s‘attendait à ce que les bénéfices du trading soient une agréable surprise et je pense qu‘ils sont satisfaisants mais ils ont été éclipsés par les surprises négatives venues des dépréciations”, a réagi Michael Holland, fondateur de la société de gestion de fonds Holland & Co.

A 14h50 GMT, l‘action perd 1,4% à 24,30 dollars, ayant ainsi sensiblement réduit ses pertes qui dépassaient 9% en matinée. L‘action a perdu plus de la moitié de sa valeur sur 12 mois mais elle a gagné 40% environ depuis le début de l‘année, en tenant compte du récent rally provoqué par Goldman Sachs.

Version française Wilfrid Exbrayat et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below