22 mai 2009 / 07:00 / il y a 8 ans

LEAD 2 British Airways signe une perte annuelle sans précédent

* Perte opérationnelle record de $220 mlns sur l‘exercice

* BA pas en mesure de verser un dividende

* Dette nette plus que doublée à $2,4 mds

* Pas de prévisions sur l‘exercice à fin mars 2010

* Capacité réduite de 4% l‘hiver prochain

* Le titre dégringole à la Bourse de Londres

par John Bowker

LONDRES, 22 mai (Reuters) - British Airways BAY.L a annoncé vendredi une perte annuelle sans précédent et une dette nette plus que doublée, ce qui l‘a amenée à passer le dividende et à rester prudente pour l‘exercice en cours.

La compagnie aérienne a ajouté qu‘elle n’était pas en mesure de fournir de prévisions pour l‘année qui sera close fin mars 2010 en raison du manque de visibilité sur les conditions de marché, actuellement difficiles.

“Les perspectives en matière de chiffres d‘affaires restent très mitigées pour l‘exercice fiscal en cours (...) Au vu de ce contexte, le conseil n‘est pas en mesure de recommander un dividende cette année”, a déclaré le président de BA, Martin Broughton, cité dans le communiqué de résultats.

British Airways annule ainsi un dividende qu‘il avait rétabli en fanfare il y a juste un an, après l‘avoir passé depuis 2001.

BA, troisième compagnie aérienne d‘Europe par le chiffre d‘affaires, a précisé qu‘il continuerait à réduire ses coûts et réduirait de 4% ses capacités de la saison hivernale. Le groupe a supprimé 2.500 postes au cours de l‘exercice écoulé.

Comme les autres groupes du secteur aérien, British Airways est confrontée à un net ralentissement de son activité sous la pression de la crise, qui a notamment affecté ses liaisons passagers entre Londres et New-York.

Sur l‘exercice clos fin mars, British Airways a subi une perte d‘exploitation de 220 millions de livres sterling (251 millions d‘euros), à comparer avec un bénéfice au record de 875 millions l‘année précédente.

BA avait précédemment dit anticiper une perte de 150 millions de livres, mais sans compter quelque 80 millions de charges de restructuration liées à des réductions d‘effectifs.

Air France (AIRF.PA) avait annoncé mardi une perte d‘exploitation moindre que prévu de 129 millions d‘euros au titre de 2008-2009, mais il avait aussi dit s‘attendre à une nouvelle baisse de son chiffre d‘affaires cette année. [ID:nLJ680052]

L‘action British Airways, qui avait chuté de 7,6% à l‘ouverture des marchés, abandonnait encore plus de 4% à 155,90 pence à 8h30 GMT. Air France cédait 0,8%.

La dette nette de British Airways s’élevait à 2,4 milliards de sterling (2,7 milliards d‘euros) à la fin mars, contre 1,3 milliard l‘année précédente. La position de son cash a reculé de 483 millions pour s’établir juste au-dessous de 1,4 milliard.

Interrogé sur les négociations avec Iberia IBLA.MC en vue d‘une fusion, le directeur général de BA, Willie Walsh, s‘est borné à répondre que “les discussions continuent” et que “la gouvernance d‘entreprise est la principale question” débattue.

BA et Iberia espèrent par ailleurs obtenir d‘ici octobre une décision des autorités de la concurrence sur leur alliance transatlantique avec American Airlines AMR.N.

Ce partenariat répond à la récente coentreprise transatlantique formée par Air France-KLM et Delta (DAL.N) qui, selon la compagnie franco-néerlandaise, doit permettre 150 millions d‘euros de synergies annuelles. [ID:nLK946916]

version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below