22 juillet 2009 / 12:55 / il y a 8 ans

LEAD 2 Boeing-Profit du T2 accru de 17%, rien de neuf sur le 787

* BPA du T2 supérieur au consensus

* prévisions annuelles inchangées

* des nouvelles pour le 787 au T3

* petite hausse en Bourse

par Kyle Peterson

CHICAGO, 22 juillet (Reuters) - Boeing (BA.N) a annoncé mercredi une hausse de 17% de son bénéfice trimestriel, supérieure au consensus, grâce à ses activités dans la défense, mais le constructeur aéronautique n‘a pas toujours pas annoncé la date de mise en vol de son 787 Dreamliner.

Boeing a indiqué qu‘il continuait de réfléchir sur le calendrier du vol inaugural du 787 et de ses livraisons, un mois après avoir annoncé un nouveau retard du programme.

Le deuxième constructeur aéronautique mondial promet de publiera un nouveau calendrier au troisième trimestre, ainsi qu‘une prévision de bénéfice mise à jour.

Il a fait état d‘un bénéfice net de 998 millions de dollars, soit 1,41 dollar par action, au deuxième trimestre, contre $852 millions ($1,16) un an auparavant. Le consensus de Reuters Estimates donnait un BPA de $1,21.

Boeing prévoit toujours pour 2009 un BPA compris entre $4,70 et cinq dollars.

Le chiffre d‘affaires a augmenté de 1% à $17,15 milliards. Le chiffre d‘affaires de la division aéronautique civile a diminué de 2% à $8,4 milliards, tandis que celui de la division systèmes de défense intégrés a augmenté de 9% à $8,7 milliards.

Le chiffre d‘affaires de Boeing Capital a progressé de 7% à $167 millions.

La division aéronautique civile a enregistré 57 commandes brutes durant le trimestre, 52 autres ayant été retranchées du carnet de commandes. Ce dernier représentait $328 milliards, en retrait de 3%.

“Disons que c‘est une éclaircie au milieu de gros nuages noirs”, commente l‘analyste Richard Aboulafia (Teal Group), à propos des annonces que doit faire Boeing au troisième trimestre, et notamment sur le 787.

“Il se peut que les nouvelles pour le 787 soient de fait très mauvaises. Il y a beaucoup d‘incertitudes concernant le 787; l‘environnement civil est morose et l‘environnement militaire est très incertain”.

Boeing et Airbus EAD.PA souffrent tous deux de la récession et la crise du crédit. La division défense de Boeing doit en outre faire face aux coupes claires que subira le budget 2010 du Pentagone.

Boeing avait annoncé en juin qu‘il repoussait le premier vol d‘essai de son 787, évoquant un problème structurel. L‘appareil, qui a déjà deux ans de retard, devait voler à l‘origine au deuxième trimestre 2009.

“De mon point de vue, ne pas donner de mise à jour est une bonne chose”, estime pour sa part Alex Hamilton (Jesup & Lamont Securities). “Du point de vue des relations publiques, c‘est tout bon car on ne se fixe pas de barre; donc, il n‘y a pas d‘attente. Nous verrons bien”.

L‘action gagne 0,14% à 43,08 dollars dans les premiers échanges. Elle gagnait jusqu’à 2,5% avant l‘ouverture.

Kyle Peterson, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below