22 juillet 2009 / 12:55 / il y a 8 ans

Fransi (Calyon) - Bénéfice net -10,6% au T2, bond des provisions

* La banque saoudienne Fransi multiplie ses provisions par 12

* Le groupe financier Samba a plus que doublé ses provisions

* L‘exposition des banques du Golfe à Saad et AHAD est significative, selon S&P

RYAD, 22 juillet (Reuters) - La banque saoudienne Fransi (1050.SE) a annoncé une baisse de son bénéfice net de 10,6% au deuxième trimestre et fortement accru ses provisions pour pertes sur créances.

La filiale de Calyon a dégagé sur les trois derniers mois un bénéfice net de 692 millions de riyals, contre 774,1 millions sur la même période de 2008, peut-on lire dans un communiqué publié sur le site internet de la banque saoudienne.

Fransi a également passé une provision de 120 millions de riyals pour créances douteuses au deuxième trimestre, selon des données transmises à la Bourse d‘Arabie Saoudite.

Les résultats audités de Fransi révèlent que la banque avait provisionné un peu moins de dix millions de riyals au deuxième trimestre de l‘année dernière. Au quatrième trimestre 2008, ces provisions s’étaient chiffrées à 287,5 millions de riyals et au premier trimestre 2009, à 46,1 millions.

Le groupe financier Samba 1090.SE, deuxième établissement de crédit d‘Arabie Saoudite par la capitalisation boursière, a de son côté passé au deuxième trimestre une provision pour créances douteuses de 97,3 millions de riyals, contre 37,8 millions un an auparavant, 203 millions au premier trimestre 2009 et 141,6 millions au quatrième trimestre 2008.

Samba a également fait état d‘un bénéfice en hausse de 1,6% sur le trimestre écoulé.

Plusieurs banques de la région ont fait un point, ces dernières semaines, sur leur exposition au conglomérat saoudien Saad Group [SAAD.UL] et à Ahmad Hamad Al Gosaibi Group & Brothers (AHAB), une autre société familiale saoudienne, occupés tous deux à restructurer plusieurs milliards de dollars de dettes.

Standard & Poor’s estime que les banques d‘Arabie saoudite et des Émirats arabes unis représentent près des deux tiers de l‘exposition totale des 30 banques commerciales du Golfe qu‘elle suit aux deux entreprises en difficulté. L‘agence de notation ajoute que cette exposition est “significative mais gérable”.

Souhail Karam, version française Sihem Fekih, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below