20 avril 2009 / 06:48 / dans 9 ans

LEAD 2 PepsiCo veut 100% de ses deux principaux embouteilleurs

* PepsiCo offre de racheter les parts des minoritaires de PBG et PepsiAmericas

* Il offre une prime de 17,1% sur les cours de clôture de vendredi

* Synergies estimées à plus de $200 millions par an

* Les résultats de PepsiCo meilleurs que prévu au T1

par Jennifer Robin Raj

BANGALORE, 20 avril (Reuters) - PepsiCo (PEP.N) a offert lundi environ six milliards de dollars (4,6 milliards d‘euros) pour racheter les parts qu‘il ne possède pas encore dans ses deux principales filiales d‘embouteillage, Pepsi Bottling Group PBG.N et PepsiAmericas PAS.N, et il a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Le groupe américain de boissons non-alcoolisées propose 29,50 dollars par action de The Pepsi Bottling Group et 23,27 dollars par titre PepsiAmericas, soit une prime de 17,1% par rapport aux cours de clôture de vendredi.

Les actionnaires de Pepsi Bottling se voient proposer 14,75 dollars en numéraire plus 0,283 action PepsiCo pour chaque titre cédé. Ceux de PepsiAmericas, 11,64 dollars plus 0,223 action.

PepsiCo estime que l‘opération devrait générer des synergies d‘au moins 200 millions de dollars par an avant impôt, accroître ses bénéfices d‘au moins 15 cents par action et lui permettre de contrôler environ 80% de l‘ensemble de ses ventes de boissons en volumes en Amérique du Nord.

LES EMBOUTEILLEURS EXAMINENT L‘OFFRE

“Notre environnement commercial a radicalement changé ces dix dernières années. (...) Les boissons non-gazeuses, régies par une économie et un système de distribution différents de ceux des boissons gazeuses non-alcoolisées, représentent maintenant une part bien plus importante du secteur et de nos activités”, souligne dans un communiqué la P-DG de PepsiCo, Indra Nooyi.

“Nous pensons qu‘en refondant notre modèle commercial, nous pouvons améliorer notablement notre compétitivité et nos perspectives de croissance.”

Pepsi Bottling a fait savoir qu‘elle examinait l‘offre. L‘embouteilleur s‘est séparé de PepsiCo en 1999 et indique sur son site internet conditionner plus de 50% du Pepsi-Cola vendu en Amérique du Nord et 40% au niveau mondial. Selon les documents de référence déposés aux autorités boursières américaines, PepsiCo détient 33,1% des actions ordinaires de Pepsi Bottling et 100% des actions ordinaires de catégorie B.

De son côté, PepsiAmericas a conseillé à ses actionnaires d‘attendre l‘examen de l‘offre par son conseil d‘administration pour agir. En date du 10 mars, PepsiCo détenait 43,2% des actions ordinaires de PepsiAmericas, qui conditionne 19% des boissons PepsiCo vendues aux Etats-Unis.

PepsiCo a parallèlement publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et confirmé ses prévisions pour l‘ensemble de l‘année.

Son bénéfice par action ressort à 72 cents pour les trois premiers mois de l‘année, et à 71 cents hors exceptionnels, alors que le consensus Reuters Estimates donnait un BPA de 67 cents. Le bénéfice atteint 1,11 milliard de dollars (854 millions d‘euros).

Le chiffre d‘affaires trimestriel, à 8,26 milliards de dollars, dépasse très légèrement le consensus (8,25 milliards).

Le titre PepsiCo a clôturé vendredi à 52,13 dollars, celui de Pepsi Bottling à 25,20 dollars et celui de PepsiAmericas à 19,88 dollars.

Version française Marc Angrand et Gregory Schwartz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below