19 janvier 2009 / 14:10 / il y a 9 ans

LEAD 1 ITW Veolia - Départ de Contamine pas lié aux perspectives

* Le départ du DG exécutif n‘est pas lié aux résultats ni aux perspectives de Veolia, déclare son P-DG Henri Proglio

* Prévisions maintenues pour 2008, cessions en cours

* Le groupe envisage toujours une hausse de 10% du dividende

par Benjamin Mallet

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Le départ de Jérôme de Contamine de son poste de directeur général exécutif de Veolia Environnement (VIE.PA) n‘est pas lié aux résultats ni aux perspectives du groupe, a déclaré lundi Henri Proglio, P-DG du n°1 mondial des services à l‘environnement.

Veolia n‘a aucune raison de modifier ses prévisions et son conseil d‘administration devra se prononcer sur une hausse de 10% du dividende versé au titre de 2009, a-t-il également dit lors d‘une entretien accordé à Reuters.

Le groupe avait auparavant annoncé la nomination de Thomas Piquemal au poste de directeur général adjoint en charge des finances et le départ de Jérôme Contamine.

“Cette nomination n‘est absolument pas liée aux résultats, ni aux ‘guidances’, ni aux perspectives du groupe. Cela ne remet pas en cause la compétence et encore moins l‘honnêteté de Jérôme Contamine”, a déclaré Henri Proglio.

Vers 13h47, le titre Veolia perdait 6,90% à 17,75 euros après avoir été un temps réservé à la baisse.

“La baisse du titre est liée au départ de Contamine. Il était un peu le garant de l‘orthodoxie financière de Veolia”, a commenté un analyste qui n‘a pas voulu être identifié.

Veolia Environnement a lancé l‘an passé deux avertissements sur ses résultats 2008 mais Henri Proglio a souligné lundi que le groupe n‘avait pas cette fois de raisons de modifier les dernières indications qu‘il a données au marché.

“Rien ne m‘amène à corriger les éléments dont j‘avais fait part (en novembre). Ces éléments anticipaient les évolutions du dernier trimestre et ils étaient prudents et réalistes, rien ne m‘amène aujourd‘hui à corriger cette ‘guidance’.”

Veolia avait confirmé le 12 novembre qu‘il attendait pour l‘ensemble de 2008 une capacité d‘autofinancement opérationnelle comprise entre 4.100 millions d‘euros et 4.200 millions, soit un montant du même ordre de grandeur que celui enregistré en 2007 (4.163 millions).

“UNE DECISION DIFFICILE A PRENDRE”

Le groupe a en outre mis en place un programme de rotation d‘actifs fondé sur la cession d‘au moins 1,5 milliard d‘euros à échéance 2009 dont 1 milliard réalisé ou engagé avant fin 2008.

“Le calendrier de cessions est en cours, on est dans la phase de réalisation des objectifs sur 2008 et 2009”, a souligné Henri Proglio.

Fin octobre, Veolia avait également indiqué qu‘il prévoyait de limiter le montant net de ses investissements en 2008 à environ quatre milliards d‘euros (contre 6,1 milliards l‘année précédente) alors qu‘il avait dit tabler sur environ cinq milliards en août dernier.

“Il n‘y a rien qui soit aujourd‘hui susceptible de remettre en cause les éléments d‘information qui avaient été portés à la connaissance du marché”, a déclaré Henri Proglio.

“On a toujours autant de potentiel de développement (…) Nous n‘avons pas d’échéances avant 2012, on sera ‘free cash’ positif cette année comme prévu, donc pas de soucis en termes de liquidités.”

“Le dividende sera maintenu, bien entendu. J‘avais envisagé une croissance du dividende de 10%, je le soumettrai à mon conseil. On verra quelles sont les orientations du conseil compte-tenu de l‘ambiance générale”, a également déclaré Henri Proglio.

Evoquant la nomination de Thomas Piquemal, qui avait rejoint en décembre 1995 la banque Lazard Frères avant d‘en devenir associé-gérant cinq ans plus tard, le P-DG de Veolia a évoqué “un homme qui a des caractéristiques d‘excellence professionnelle” et qui connaît le groupe, puisqu‘il a participé à l‘ensemble des grandes opérations financières de Veolia.

“C‘est toujours une décision difficile à prendre, mais nous allons passer un nouveau cap (…), c’était le ‘timing’ approprié”, a fait valoir Henri Proglio.

“J‘ai souhaité donner un peu plus d’élan à la fonction finances de ce groupe, un peu plus d‘ambitions et de dynamisme, à la fois à la finance et à la communication financière.”

Jérôme Contamine n‘a pour sa part plus de fonctions au sein de Veolia et “sera probablement amené à quitter l‘entreprise dans un deuxième temps”, a ajouté Henri Proglio. “J‘espère et je pense qu‘il aura un point de chute assez rapidement.”

Evoquant les dernières tendances de marché, le P-DG de Veolia a en outre déclaré : “On avait fait preuve d‘une grande prudence en considérant que le dernier trimestre serait difficile, je crois que nous n‘avons pas été démentis.”

“L‘activité déchet est la plus impactée car elle travaille beaucoup avec les industriels, cela a beaucoup moins d‘importance dans l‘eau et il n‘y a pas eu d‘impact pour l‘instant dans l’énergie et le transport.”

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below