18 novembre 2009 / 17:30 / il y a 8 ans

LEAD 3 AF-KLM Perte au S1, redressement attendu en 2010-2011

* Perte opérationnelle courante S1 à E543 mlns

* Impact des couvertures pétrole à E430 mlns sur la période

* Renforcement des économies avec “Challenge 12” et la réorganisation du cargo et du moyen courrier

* Prêt à investir dans Japan Airlines

(Actualisé avec détails)

par Matthias Blamont

PARIS, 18 novembre (Reuters) - Air France-KLM (AIRF.PA) a déclaré mercredi anticiper le retour à l’équilibre opérationnel de ses comptes dès le début de son exercice 2010-2011, espérant ainsi renouer avec la rentabilité de son exploitation sur l‘exercice après plusieurs mois de pertes.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise a également indiqué viser l’équilibre de son activité cargo, déficitaire, à l‘horizon 2011-2012 même si la conjoncture sur ce segment reste qualifiée de “très difficile.”

“La situation reste incertaine et la concurrence est acharnée mais nous voulons jouer nos atouts”, a souligné Pierre-Henri Gourgeon, directeur général, au cours d‘une conférence de presse.

Comme ses concurrentes, AF-KLM traverse une des plus graves crises depuis sa création. Fin octobre, Lufthansa (LHAG.DE) a présenté un résultat opérationnel en forte baisse et prévenu qu‘elle ne parviendrait probablement pas à dégager une exploitation positive cette année (plus de détails [ID:nLS75036]).

L‘Association internationale du transport aérien (Iata) s‘attend de son côté à ce que les compagnies aériennes mondiales perdent 11 milliards de dollars en 2009 et 3,8 milliards en 2010.

Interrogé sur un éventuel investissement dans Japan Airlines 9205.T, actuellement en grande difficulté financière, Pierre-Henri Gourgeon a répondu que son groupe et son alliance, Skyteam, étaient disposés à effectuer un éventuel investissement mais qu‘il appartenait à l‘Etat japonais de préciser le schéma au sein duquel celui-ci pourrait intervenir.

Une opération pourrait toutefois être rendue difficile par l‘importante quantité de fonds nécessaire pour renflouer Japan Airlines - sa faillite est jugée possible par Tokyo - et par sa présence au sein de l‘alliance Oneworld qui compte notamment British Airways BAY.L et American Airlines (AA.N), deux grandes compagnies rivales d‘AF-KLM et de sa partenaire Delta (DAL.N).

Les compagnies qui disposent d‘une trésorerie élevée (celle d‘AF-KLM atteignait quatre milliards d‘euros au 30 septembre) veulent par ailleurs conserver leur marge de manoeuvre en cas de nouvelle dégradation conjoncturelle.

PETROLE, GRANDE INCONNUE

Au cours de la période avril-septembre, la perte opérationnelle courante d‘AF-KLM s‘inscrit à 543 millions d‘euros, à comparer à un résultat d‘exploitation courant de 592 millions d‘euros un an plus tôt.

La perte nette ressort à 573 millions d‘euros, contre un bénéfice de 176 millions d‘euros tandis que le chiffre d‘affaires marque une diminution de 20% à 10,77 milliards.

Alors que le dollar faible constitue le cauchemar des groupes aéronautiques européens, la volatilité du pétrole est devenu celui des compagnies aériennes de la planète.

Dans un communiqué, le transporteur note que ses couvertures pétrolières ont généré une charge exceptionnelle de 430 millions d‘euros au premier semestre.

Les compagnies tentent de prévenir une hausse ou une baisse des cours en souscrivant des couvertures de long terme mais plusieurs d‘entre elles se font surprendre lorsque une tendance de prix s‘inverse plus tôt que prévu.

Pour se prémunir de ce risque, AF-KLM a ramené la durée de ses couvertures de quatre à deux ans.

Sur la base des futures, au 13 novembre, sa facture pétrolière est estimée à 1,8 milliard de dollars au troisième trimestre et à 1,6 milliard de dollars au quatrième trimestre.

“L‘incertitude sur le moment et l‘intensité de la reprise impose la poursuite des efforts en matière de maîtrise des coûts avec pour objectif de revenir à l’équilibre opérationnel, hors impact des couvertures pétrolières antérieures à 2009, dès le début de l‘exercice prochain”, souligne AF-KLM dans un communiqué.

Le groupe ajoute prévoir le retour à l’équilibre de l‘activité cargo “durant l‘exercice 2011-12.”

AF-KLM a annoncé le 12 novembre la réorganisation de son réseau moyen courrier. Une nouvelle grille tarifaire sera proposée aux passagers à partir du 1er avril 2010 (plus de détails [ID:nLC391875]).

La refonte du réseau moyen courrier associée au plan d’économies “Challenge 12” et à une réduction de voilure dans l‘activité cargo devrait se traduire par un impact positif de 500 millions d‘euros dans le résultat d‘exploitation en 2011-2012.

L‘action AF-KLM a reculé de 0,26% à 11,4 euros mercredi avant la publication de ces chiffres. Depuis le 1er janvier, le titre gagne près de 25%.

Voir aussi:

* AVANT-PAPIER AF-KLM Départs volontaires pour s‘adapter à la crise [ID:nLK405872]

* ANALYSE AF-KLM - Amélioration en vue mais les défis demeurent [ID:nLE360452]

Edité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below