18 février 2009 / 10:54 / il y a 9 ans

LEAD 2 Puma déçoit en 2008, ne fait pas de prévisions pour 2009

* EBIT T4 en baisse de 76,7%, nettement inférieur au consensus

* Pas de prévision de résultat pour 2009

* Le groupe ne pourra pas réaliser E4 mds de CA en 2010

* Le titre perd 5%, sous-performe le marché

(actualisé avec déclarations du DG et précisions)

par Eva Kühnen

NUREMBERG, Allemagne, 18 février (Reuters) - Puma (PUMG.DE), numéro trois mondial de l’équipement sportif, se prépare à une année 2009 “difficile” et s‘abstient de communiquer des prévisions après des résultats 2008 largement inférieurs au consensus.

“L‘année 2009 sera un défi pour de nombreux acteurs du marché”, a déclaré mercredi le président du directoire du groupe, Jochen Zeitz, lors d‘une conférence de presse.

Il a estimé que communiquer une prévision de résultats n‘aurait pas de sens car il est impossible, selon lui, de dire aujourd‘hui ce qui va se passer en 2009.

Zeitz a par ailleurs annoncé que le groupe, dans lequel le français PPR PTRP.PA détient une participation majoritaire, ne serait pas en mesure d‘atteindre l‘objectif d‘un potentiel de ventes de quatre milliards d‘euros d‘ici 2010.

Puma a fait état d‘un bénéfice d‘exploitation (Ebit) en baisse de 76,7% au quatrième trimestre, à 12,2 millions d‘euros, un résultat nettement inférieur aux attentes des analystes.

Le consensus Reuters Estimates donnait un Ebit en baisse de seulement 7,7% à 48 millions d‘euros et un C.A. de 527 millions.

“PRÉPARONS NOUS AU PIRE”

Les résultats ont été grevés à hauteur de 25 millions d‘euros par des dépréciations et des charges de restructuration, le groupe s’étant organisé pour affronter une année difficile.

A 14h34 GMT, l‘action de Puma perd 5,05% à 126,05 euros sous-performant l‘indice des petites et moyennes entreprises allemandes .MDAXI qui perd lui 1,01%.

Les courtiers soulignent qu‘ils ont été déçus par les propos de Zeitz concernant l‘objectif de chiffre d‘affaires potentiel pour 2010.

Puma a annoncé qu‘il allait ramener ses investissements pour 2009 entre 65 millions et 75 millions d‘euros, contre 119 millions l‘année dernière. Il a l‘intention par ailleurs de fermer ses magasins non rentables, de déprécier la valeur des stocks et de revoir ses accords de promotion avec les athlètes.

Le chiffre d‘affaires consolidé du groupe sur l‘ensemble de l‘année 2008 a augmenté de 11,3% à 561,3 millions d‘euros, un résultat supérieur au consensus et aux propres prévisions du groupe.

Le carnet de commandes a diminué de 5,8%, après ajustement des effets de change, à 1,15 milliard d‘euros à la fin 2008, en raison principalement du ralentissement économique mondial.

Le fabricant d‘articles de sport proposera un dividende de 2,75 euros par action pour l‘exercice 2008.

“Préparons nous pour le pire et espérons le meilleur. C‘est ce que nous faisons”, a résumé le président du directoire, qui a indiqué par ailleurs qu‘il ne pouvait écarter l‘hypothèse de suppressions de postes.

La semaine dernière, Nike (NKE.N) avait annoncé qu‘il supprimerait 4% de ses postes, tandis qu‘Adidas ADSG.DE réduira ses effectifs de 300 postes dans sa marque Reebok et de 70 chez TaylorMade.

version française Wilfrid Exbrayat, Nicolas Delame et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below