17 décembre 2008 / 17:38 / dans 9 ans

Rodriguez Group confiant malgré une perte annuelle de E47,6 mlns

PARIS, 17 décembre (Reuters) - Rodriguez Group RDGP.PA a annoncé mercredi une perte nette de 47,6 millions d‘euros au titre de l‘exercice 2007-2008, après un bénéfice de 15,2 millions un an auparavant, et s‘est dit confiant dans les perspectives du groupe malgré une conjoncture très défavorable.

La perte opérationnelle du fabricant de yachts de luxe a atteint 63,9 millions d‘euros, après un bénéfice de 27,9 millions un an plus tôt).

Ces chiffres n‘ont guère surpris les analystes, après que le groupe eut annoncé, à la mi-novembre, une chute de plus de 70% de son chiffre d‘affaires au quatrième trimestre, liée à l‘annulation de nombreuses commandes de clients touchés par la crise financière.

Le résultat opérationnel a notamemnt été grevé par une provision de 36,7 millions d‘euros pour dépréciations sur le stock de bateaux d‘occasion.

La perte nette a quant à elle été amortie par un crédit d‘impôt de 23,7 millions d‘euros.

Alors que les analystes avaient exprimé leurs inquiétudes sur la capacité du groupe a poursuivre ses activités, Rodriguez précise dans un communiqué que, malgré le non respect de ses covenants bancaires, les banques lui ont ”formellement confirmé leur décision de ne pas demander de remboursement immédiat de la dette (crédit syndiqué de 150 millions d‘euros intégralement tiré).

Il ajoute avoir entamé, avec elles, des discussions sur une restructuration de sa dette.

Il précise disposer de fonds propres de 79 millions d‘euros et assure que sa trésorerie lui permet de “passer le point bas qui se situe habituellement en février, sans céder d‘actifs”.

Il ajoute avoir lancé un programme d‘adaptation de sa production de bateaux neuf à la demande.

Pour les bateaux d‘occasion, il indique que son stock net a été réduit de 21% à 74 millions d‘euros et estime que la dépréciation comptable de la valeur des bateaux permet de “faciliter les ventes auprès des clients”.

“La situation actuelle ne remet pas en cause la confiance de Rogriguez Group dans son business modèle”, poursuit le constructeur.

Après le choc de l‘automne, il indique que son carnet de commandes au 16 décembre s’établit à 316 millions d‘euros, en recul de 29% par rapport à décembre 2007 mais en progrès de 5% depuis le 13 novembre”.

Il estime être “prêt à saisir dès que possible les opportunités de rebond”, grâce au réaménagement de sa structure financière et aux mesures “fortes” d‘adaptation à la conjoncture.

Le titre, qui a perdu 92% de sa valeur depuis le début de l‘année, a fini sans changement à 1,68 euro à la Bourse de Paris mercredi. /PD

Pascale Denis, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below