16 novembre 2009 / 09:11 / dans 8 ans

Shiseido vise un retour à des résultats record pour 2011-2012

TOKYO, 16 novembre (Reuters) - Shiseido (4911.T), le numéro un japonais des cosmétiques, s‘est fixé pour objectif de réaliser des résultats record dès l‘exercice 2011-2012 grâce au dynamisme de ses activités chinoises et plus largement aux marchés émergents.

Le groupe, qui entend porter la part de l‘international dans son chiffre d‘affaires à 50% d‘ici 2017 contre 35% actuellement, prévoit que ses ventes en Chine continueront d‘afficher une croissance deux fois supérieure à celle du marché à moyen terme, a déclaré lundi son président, Shinzo Maeda.

“L‘Asie, et particulièrement la Chine, restera le moteur de notre croissance nous permettant d‘atteindre notre objectif de mondialisation à l‘horizon 2017, alors que le Japon est un marché mûr dont la population diminue”, a-t-il expliqué lors d‘un entretien à Reuters.

Pour l‘exercice qui débutera en avril prochain, la croissance hors de l‘archipel, et principalement en Asie, devrait permettre de compenser les perspectives fragiles de la demande japonaise et le maintien possible d‘un yen fort, a-t-il ajouté.

La demande totale en Asie a montré des signes de dynamisme et de redémarrage alors que la reprise au Japon, aux Etats-Unis et en Europe attendra sans doute jusqu’à septembre prochain, a-t-il estimé.

Shiseido entend aussi améliorer sa rentabilité au cours de l‘exercice à fin mars 2011 mais le retour à la croissance du chiffre d‘affaires et des bénéfices dépendra du climat économique et des taux de change, a-t-il dit.

Pour l‘exercice en cours, qui s‘achèvera le 31 mars, Shiseido prévoit un bénéfice d‘exploitation inchangé de 50 milliards de yens (373 millions d‘euros) pour un chiffre d‘affaires de 650 milliards, en repli de 6% sur un an en raison de l‘appréciation du yen et de la faiblesse de la demande.

Le groupe avait réalisé les meilleurs résultats de son histoire en 2007-2008 avec un bénéfice d‘exploitation de 63 milliards de yens pour un chiffre d‘affaires de 723 milliards.

Sur 2008-2009, son chiffre d‘affaires a baissé de 4,6% et son bénéfice d‘exploitation de 21,4%.

En ce qui concerne la Chine, Shiseido anticipe une croissance de plus de 20% de ses ventes sur 2010-2011, un chiffre à comparer à la hausse d‘environ 15% attendue cette année, a précisé Shinzo Maeda.

Il n‘a pas donné de prévision de croissance sur le marché chinois à moyen terme mais il a fait référence à des statistiques officielles de Pékin selon lesquelles le nombre des utilisateurs de produits cosmétiques devrait atteindre 200 millions d‘ici 2015 et 400 d‘ici 2020 contre 60 millions cette année.

“Nous pensons que le potentiel du marché chinois est illimité”, a-t-il conclu.

Shiseido revendique une part de marché d‘environ 10% en Chine, ce qui le place au coude-à-coude avec Procter & Gamble (PG.N) et L‘Oréal (OREP.PA).

Shinzo Maeda a asssuré que son groupe pouvait profiter de la qualité de ses produits de soins de la peau ainsi que de 50 ans d‘expérience des affaires en Asie.

Yumiko Nishitani et Ritsuko Shimizu, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below