14 avril 2009 / 12:14 / il y a 9 ans

LEAD 2 J&J - Le bénéfice bat le consensus, objectifs confirmés

* T1 supérieur au consensus

* Objectifs 2009 confirmés

* L‘action monte en matinée

par Ransdell Pierson

NEW YORK, 14 avril (Reuters) - Johnson & Johnson (JNJ.N) a annoncé mardi une petite baisse de son bénéfice trimestriel, en raison de la concurrence des génériques pour son traitement de la schizophrénie Risperdal et de la hausse du dollar.

Toutefois, une réduction des dépenses a permis au groupe de santé diversifié de dépasser le consensus de Wall Street.

Le bénéfice du premier trimestre est de 3,51 milliards de dollars, soit 1,26 dollar par action, contre 3,6 milliards (1,26 dollar) un an auparavant. Le consensus Reuters Estimates donnait un BPA de 1,22 dollar.

J&J a confirmé son objectif d‘un BPA de 4,45 à 4,55 dollars en 2009, précisant ensuite qu‘il anticipait ce bénéfice vers le milieu de cette marge prévisionnelle.

Il projette également un C.A. 2009 de 60 à 61 milliards de dollars, en prenant en compte les fluctuations de change, et de 63 à 64 milliards de dollars à taux de change constant.

Il pense enfin que ses marges avant impôt s‘amélioreront cette année mais pas autant qu‘au premier trimestre. Cette amélioration des marges devrait se poursuivre dans les années à venir.

Les trimestriels devraient susciter une attention marquée des investisseurs dans la mesure où le groupe pharmaceutique diversifé fait partie du Dow Jones .DJI et qu‘il s‘agit de la première société du secteur à publier ses résultats.

Le chiffre d‘affaires mondial a chuté de 7,2% à 15 milliards de dollars, contre 15,43 milliards attendus par les analystes interrogés par Reuters, lors des trois premiers mois de l‘exercice. Si le dollar ne s’était pas raffermi, les ventes n‘aurait baissé que de 1% à peu près, assure J&J.

Le groupe est toutefois parvenu à doper ses résultats en diminuant ses dépenses de 10% dans la recherche, mais également au niveau des frais commerciaux, des frais généraux et des administratifs.

“Ils ont bien géré la situation, réduit les dépenses comme ils l‘avaient annoncé”, commente Steve Brozak de WBB Securities.

“Tout se joue sur les attentes et même si les chiffres des ventes ont été mauvais sur l‘ensemble des trois segments, on s‘attendait à des résultats bien plus mauvais.”

Les ventes de produits d‘hygiène et de santé courantes ont reculé de 8,7% à 3,7 milliards de dollars en dépit d‘une forte demande pour les bains de bouche Listerine et la ligne de produits de soin Neutrogena. C‘est là encore l‘effet d‘un dollar fort qui a grevé les ventes à l’étranger.

Les ventes mondiales de médicaments sur ordonnance ont diminué de 10,1% à 5,8 milliards de dollars en raison de la concurrence des médicaments génériques qui a coûté au groupe les deux tiers de ses ventes de Risperdal.

Par ailleurs, J&J souffre du recul de la demande de ses traitements de l‘anémie Procrit et Eprex, en raison d‘inquiétudes quant à leurs effets secondaires.

Les ventes de matériel médical et de diagnostics ont glissé de 2,9% à 5,5 milliards de dollars, le stent Cypher souffrant de la concurrence du nouveau stent Xience d‘Abbott Laboratories (ABT.N).

L‘action gagne 2% à 52,17 dollars en matinée.

Version française Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below