14 mai 2009 / 07:45 / il y a 9 ans

LEAD 1 Fortis-Bénéfice net du T1 E44 mlns, optimisme pour le T2

* Bénéfice net de 44 millions d‘euros au T1

* Inclut E96 mlns de dépréciations sur portefeuille d‘investissements

* Assure que sa solvabilité demeure élevée

* Collecte de capitaux se maintient en avril et début mai

BRUXELLES, 14 mai (Reuters) - Le grouge belgo-néerlandais Fortis FOR.BR a dégagé un bénéfice net au premier trimestre en dépit de dépréciations sur son portefeuille d‘investissements et il a précisé que la collecte de capitaux en avril et début mai s’était maintenue au niveau des trois premiers mois de 2009.

Le groupe, dont le démantèlement par les Etats belges et néerlandais et la banque française BNP Paribas (BNPP.PA) a été finalisé cette semaine, a fait état jeudi d‘un bénéfice net de 44 millions d‘euros en dépit de 96 millions d‘euros de dépréciations sur son portefeuille d‘investissements.

Les rentrées de capitaux se sont élevées au total à 4,2 milliards d‘euros, en hausse de 28% par rapport au trimestre précédent mais en recul de 2% sur un an, a précisé le groupe.

Dans le détail des activités du groupe, Fortis Assurance Belgique a enregistré un bénéfice net de 5 millions d‘euros et Fortis Insurance International a réalisé un bénéfice net de 8 millions d‘euros.

“SIGNAUX POSITIFS”

Le secteur général a, lui, dégagé un bénéfice net de 31 millions d‘euros, grâce à la contribution positive du produit net des intérêts et à la baisse des dépenses d‘exploitation due pour partie à une réduction des effectifs.

“Les rentrées de capitaux en avril et pendant la première moitié de mai se sont maintenues au niveau du premier trimestre 2009, confirmant les signaux commerciaux positifs observés au premier trimestre”, dit Fortis dans un communiqué.

Le groupe a précisé que le résultat net du deuxième trimestre incluerait notamment l‘impact de la finalisation des transactions avec BNP Paribas, l‘Etat belge et Fortis Banque, son ancienne division bancaire belge qui a été rachetée par la BNP. [ID:nLC92665].

Fortis a indiqué que la solvabilité du groupe restait élevée et conforme au niveau atteint à la fin 2008.

La trésorerie pro-forma du Secteur général s’élève à 3,2 milliards d‘euros et ses capitaux propres pro-forma à 7,4 milliards d‘euros, en tenant compte de la clôture des transactions qui est intervenue mardi.

Le groupe Fortis avait dû être démantelé par les Etats belge et néerlandais après qu‘une injection de 11,2 milliards d‘euros, conjointement par Bruxelles, La Haye et Luxembourg en octobre 2008 a échoué à rassurer les investisseurs sur la pérennité du groupe.

Philip Blenkinsop, version française Stanislas Dembinski et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below